28 comment

Lore : l'histoire du roi-liche et du Trône de glace

Jeudi 06 juil. 2017 à 16h30, par

lore : l'histoire du roi-liche

Le roi-liche est sans aucun doute l'une des figures les plus emblématiques de l'univers de Warcraft et du jeu vidéo.

Nous vous proposons dans cet article de découvrir ou de revoir l'histoire des trois personnages ayant incarnés le roi-liche et qui ont marqué l'histoire de Warcraft, du RPG Warcraft III à la dernière extension du MMO World of Warcraft, Legion.

La figure du roi-liche prendre d'ailleurs forme avec Chevaliers du Trône de glace, la prochaine extension de Hearthstone !

Sommaire

Nouvelle extension Hearthstone : l'extension Chevaliers du Trône de glace a été révélée par Blizzard. Découvrez les nouvelles cartes Trône de glace.

La création du roi-liche

L'emprisonnement de Ner'zhul

L'histoire du roi-liche commence après la fin de la Deuxième Guerre. À cette époque, le célèbre Chaman orc Ner'zhul était à la tête des survivants des précédentes batailles menée contre l'Alliance d'Azeroth. Son monde au bord de la destruction, le vieux Chaman parvint à ouvrir plusieurs portails pour s'échapper de Draenor et fuir une mort certaine.

Le puissant seigneur-démon Kil'jaeden, qui s'était servi de Ner'zhul plusieurs années auparavant afin de corrompre les orcs, parvint à le retrouver. Rendu furieux par l'échec des invasions de la Légion ardente en Azeroth et le rôle qu'avait joué Ner'zhul dans tout cela, Kil'jaeden lui offrit le choix entre subir un tourment éternel ou servir la Légion.

Ner

Ner'zhul s'échappant de Draenor

Le seigneur-démon érédar Kil

Le seigneur-démon érédar Kil'jaeden


Ner'zhul accepta la deuxième proposition. Le seigneur-démon brisa alors le corps de l'orc et enferma son esprit dans un imposant bloc de glace. Des nathrezims (comme les démons Mal'Ganis, Varimathras ou Tichondrius) s'assurèrent de le garder sous contrôle en le rattachant à une armure et une lame runique. Puis, Kil'jaeden envoya le bloc de glace dans les terres gelées du nord d'Azeroth. Ainsi fut créé le roi-liche.

Ner

Ner'zhul le roi-liche enfermé dans ce qui deviendra le Trône de glace

La naissance du Fléau

Kil'jaeden avait évidemment un plan avec la création du roi-liche. Ner'zhul se servirait des puissants pouvoirs qu'il lui a conféré en l'enfermant afin de créer une armée. Un armée de morts qui ne succomberait pas face à l'Alliance, et qui ouvrirait une voie aux démons de la Légion ardente en Azeroth. C'est donc sous les ordres de Kil'jaeden que le roi-liche commença à répandre la Peste autour de lui.

Sous la surveillance des nathrezims, le roi-liche entra en guerre pendant une dizaine d'années contre les nérubiens d'Azjol-Nérub. Immunisés contre la Peste qu'il envoyait, ils finirent tout de même par capituler et rejoindre les armées de non-morts grandissantes. Le roi-liche finit ainsi par prendre le contrôle du Norfendre et commença à se diriger vers un autre royaume.

Avec ses sombres pouvoirs, le roi-liche parvint à entrer en contact avec un mage du Conseil des Six du Kirin Tor, Kel'thuzad. Ce dernier fonda le Culte des Damnées et enseigna l'art de la nécromancie à de nombreux sorciers après son expulsion de Dalaran et du Conseil. C'est avec le nathrezim Mal'Ganis qu'il lancera la Peste sur le royaume de Lordaeron.

Azjol-Nerub, royaume souterrain des nérubiens en Norfendre

Azjol-Nerub, royaume souterrain des nérubiens en Norfendre

L'ascension du roi-liche

La folie d'Arthas

C'est à cette époque que le prince du royaume de Lordaeron, Arthas Menethil, fut envoyé avec Jaina Portvaillant pour enquêter sur des rapports étranges. Ils apprirent l'existence de la Peste et Arthas parvint à tuer Kel'thuzad. Cependant, cela n'empêcha pas la livraison des récoltes corrompues dans la grande ville de Stratholme. Arthas décida donc de se lancer dans l'épuration complète de la cité en massacrant ses habitants avant qu'ils ne se transforment en morts-vivants.

Arthas combat Mal

Arthas combat Mal'Ganis à Stratholme

Ayant été abandonné par Jaina et son mentor Uther, Arthas réussit à trouver Mal'Ganis dans la ville détruite. Le démon s'échappa et le prince entama sa descente dans la folie en jurant de le pourchasser jusqu'au contrées lointaines du Norfendre. Peu de temps après, Arthas était en Norfendre en compagnie de Muradin Barbe-de-Bronze. Ils étaient à la recherche d'une arme légendaire cachée sur le continent : Deuillegivre.

Il s'agissait de la lame runique forgée par les nathrezims qui était liée au roi-liche. Ner'zhul l'avait expulsé du Trône de glace afin que le prince puisse la trouver et se débarrasser de Mal'Ganis. En récupérant l'arme maudite, Arthas devint le champion du roi-liche et tua le démon. Puis, il retourna en Lordaeron afin d'assassiner son père et de relever son peuple d'entre les morts. Il reçu alors un nouvel ordre du roi-liche : réanimer Kel'thuzad grâce au Puits de soleil des Hauts-Elfes de Quel'Thalas.

Après avoir vaincu Uther, Arthas se rendit donc avec son armée de non-morts en Quel'Thalas. Il massacra le royaume et ses habitants, réanimant plusieurs combattants comme la tristement célèbre Sylvanas Coursevent. Le sol lui-même restera pendant très longtemps marqué par cet événement. Finalement, le prince déchu parviendra à ressusciter Kel'Thuzad en anéantissant les Hauts-Elfes, en relevant leurs meilleurs soldats et en corrompant leur Puits de soleil.

La lame runique Deuillegivre

La lame runique Deuillegivre

Kel

Kel'thuzad sous la forme d'une liche


La vengeance de Ner'zhul

La résurrection de Kel'Thuzad sous forme de liche n'était qu'une étape du grand plan de Kil'jaeden. Avec le nécromancien en vie, le frère du seigneur-démon, Archimonde, put être invoqué. Il en profita pour détruire Dalaran, déjà attaquée par le Fléau peu de temps auparavant afin de récupérer un objet permettant l'invocation du démon. Archimonde en Azeroth, le roi-liche et son champion n'étaient plus utiles à Kil'jaeden. Toutefois, Ner'zhul n'avait pas dit son dernier mot.

Le roi-liche envoya son champion rencontrer Illidan Hurlorage afin de le persuader de vaincre un nathrezim, Tichondrius. Sans le soutien de ce démon, Archimonde et ses troupes furent décimés. Ce nouvel échec et la trahison de Ner'zhul rendirent furieux Kil'jaeden. Il se servit donc d'Illidan pour venir à bout du roi-liche, mais échoua. Néanmoins, les pouvoirs du maître d'Arthas commencèrent à s'évanouir.

Le roi-liche ordonna donc à son champion de le retrouver au Trône de glace. Pendant ce temps, Sylvanas organisa une révolte et parvint à s'affranchir de l'influence d'Arthas. Désormais libre, elle forma les Réprouvés qui rejoindront plus tard la Horde. En Norfendre, Arthas rencontra Anub'arak qui l'aida à rejoindre plus rapidement le roi-liche grâce aux chemins d'Azjol-Nerub. Mais un dernier obstacle se dressait entre eux et le Trône de glace.

Illidan Hurlorage, Kael'thas Haut-soleil et leurs meilleurs soldats attendaient le prince et son armée. Après une bataille qui prendra fin avec la défaite d'Illidan, Arthas put rejoindre son maître. Rien ne l'arrêta. Pas même les suppliques de ses anciens amis qu'il avait massacré. Le prince brisa le bloc de glace, découvrant tout ce qu'il restait de Ner'zhul : une armure vide. Arthas s'en revêtit et s'équipa du heaume. C'est à ce moment que son esprit et celui de Ner'zhul fusionnèrent pour ne faire plus qu'un. Un nouveau roi-liche était né.

Arthas s

Arthas s'équipe de la Couronne de glace et devient le roi-liche

Arthas, l'ascension du roi-liche : on apprend à la fin du roman qu'Arthas finit par se débarrasser de sa dernière part d'humanité et de ce qui restait de Ner'zhul. Il n'y avait donc aucun espoir de rédemption.

Le courroux du roi-liche

La deuxième extension de World of Warcraft, Wrath of the Lich King, mettait en scène le retour d'Arthas le roi-liche. Il avait formé des chevaliers de la mort afin de vaincre les paladins de l'Aube d'argent et de la Main d'argent. Toutefois, Tirion Fordring parvint à leur ouvrir les yeux sur la véritable nature du roi-liche. Les chevaliers de la Lame d'ébène se mirent donc à poursuivre Arthas en Norfendre avec l'aide du nouvel ordre de la Croisade d'argent.

L'objectif final des héros de l'Alliance, de la Horde, de la Croisade d'argent et de la Lame d'ébène était d'atteindre le Trône de glace au sommet de la Citadelle de la Couronne de glace afin de tuer le roi-liche. Lorsque les troupes de Bolvar Fordragon et du fils d'un grand commandant de la Horde, Dranosh Saurcroc, arrivèrent devant Angrathar (une entrée de la Citadelle), le roi-liche riposta en venant lui-même sur le champ de bataille. Il tua Saurcroc mais la bataille s'arrêta là.

En effet, des Réprouvés traîtres à Sylvanas attaquèrent les trois camps en lançant des barils de Peste. Arthas réussit à s'échapper et Bolvar fut sauvé par les flammes des dragons rouges voulant endiguer la mixture maudite. Finalement, le jour de la Chute du roi-liche arriva et les héros des terres gelées pénétrèrent dans la Citadelle de la Couronne de glace.

Après d'intenses combats, les héros parvinrent à monter en haut de la Citadelle, au Trône de glace. Ils affrontèrent Arthas, et au moment où tout semblait perdu, Tirion Fordring brisa Deuillegivre. Arthas était vaincu. Néanmoins, le fantôme de son père avertit Tirion : il devrait toujours avoir un roi-liche pour servir de geôlier des morts. Bolvar Fordragon ordonna alors à Tirion de placer le heaume de Ner'zhul sur sa tête. Il devint ainsi le nouveau roi-liche.

Le dernier roi-liche

Bolvar Fordragon est toujours roi-liche lorsque la Légion ardente attaque de nouveau Azeroth et menace de détruire le monde une bonne fois pour toute dans l'extension Legion. Il propose aux chevaliers de la Lame d'ébène un pacte qu'ils acceptent : le roi-liche apportera son soutien aux chevaliers de la mort et contiendra le fléau en Norfendre s'ils acceptent de le servir comme une arme de vengeance contre la Légion. Les chevaliers de la mort devront alors ressuciter de grands champions ayant marqués l'histoire d'Azeroth afin de reformer les Quatre Cavaliers.

Le roi-liche actuel, Bolvar Fordragon, sur le Trône de glace

Le roi-liche actuel, Bolvar Fordragon, sur le Trône de glace


Sur le même sujet

Retrouvez d'autres articles sur la même thématique :

Aucun autre article sur le même sujet.

Commentaires (28)