Héros Prêtre Hearthstone

Icone Prêtre HearthstonePrêtre Contrôle Quadruple Combo OTK

Résumé : Anduin en a plus qu'assez de se faire traiter de chaussette. L'heure est venue pour lui de nous casser les ******** et de nous montrer à tous ce dont il est réellement capable!
Auteur Ulsath
Création 03 août 2016
Mise à jour 21 août 2016
Format Icone libre HearthstoneLibre
Type Fun
Coût 5 660
Note
...
Vues 31 013
Favori
BBcode
logo Battle netExporter
Exporter vers Hearthstone

Testeur de main

Liste des cartes

Cartes neutres (2)

Carte Type Mana
1
Empereur Thaurissan
Serviteur6
1MalygosServiteur9

Statistiques

Courbe de Mana
0
1
2
3
4
5
6
7+
Type de cartes

Description

ATTENTION : ceci est un deck fun. Il est viable, certes, et vos parties seront épiques et vos victoires jouissives; mais il ne vous apportera aucunement gloire, thune, puissance et femmes (ou hommes) comme peut le faire le shaman cancer ou le démoniste zoo. En revanche, il est toujours bon de noter que vous et votre adversaire passerez un bon moment, ou en tous cas un moment unique et particulier, qui changera des joutes continuelles entre deck pompés et surcopiés. L'abus du fast-road to legend est dangereux pour la santé mentale et sociale. Ensemble, sauvons le ladder de ses dérives.

Ceci était un message du syndicat des decks cool qui ont le swag. Merci de l'avoir lu jusqu'au bout.

Introduction

Mais qu'est ce que c'est encore que ce nom barbare pour un deck prêtre... De toutes façons le curé en ce moment c'est vraiment une chaussette qui ne fait pas le poids face à...

"Hé, oh!"

Heu... oui?

"Viens par là."

Bah c'est à dire que suis en train de faire mon intro et...

"M'en fou viens."

Ok, ok ça va! Qu'est ce que tu veux Anduin?

"Aproche plus près. Tend ton oreille."

Mais quoi à la fin??

"JE NE SUIS PAS - UNE - CHAUSSETTE !!!!" [Se retourne et s'éloigne en marmonnant]

Heu... ok très bien. Où j'en étais? A oui ! Je disais donc que Mr Wrynn est incontestablement l'élément majeur de la métagame, si bien que personne n'ose le jouer de peur d'avoir l'air ridicule en cas de défaite, puisque les decks de cette classe surpassent les autres et qu'il est si facile de gagner avec.

Il est partit loin? Ok. La vérité est malheureusement terrible pour notre ami. Il est d'ailleurs temps pour moi de vous conter comment en est on arrivé jusqu'ici...

L'idée noire.

L'élément déclencheur est sans aucun doute le fait que la société fabricant ses Bombes de lumières fétiches a fait faillite après le limogeage de son charismatique chef d'entreprise, le Dr Boum. Lors de la récente révolution standardienne et du début des vieux chuchotements, tous les autres personnages semblent avoir étés renforcés, mais pas lui. Seul contre tous, Anduin sombra peu à peu dans une dépression malsaine et paranoïaque.

"Pourquoi personne ne joue avec moi? Qu'ai-je donc fait pour mériter cela? Pourquoi ce maudit chaman est si populaire? Parce qu'il a la peau verte? Mais purée pourquoi est ce que j'ai pas la peau verte, moi?!"

Voici le genre de pensées qui noyaient son esprit à longueur de journée. De cet esprit malade et brisé est née une idée sombre, obscure, tout droit sortie de son âme meurtrie par la solitude.

"Je ne peux jamais gagner, certes. Mais est ce que mon rôle n'est pas finalement de pourrir le jeu adverse? De retarder le plus longtemps l'échéance, de leur voler de précieuses minutes, et de purifier ainsi leurs âmes impatientes et agressives? Oui... C'est ça... Je dois purifier. Je dois TOUS les purifier. Je vais insinuer l’ennui au plus profond de leur être, je vais les endormir, bâtir un mur, non, une montagne entre leurs decks copiés et la victoire. Et au moment où ils bailleront, où tous se diront que se n'est qu'une question de temps, je déchargerais ma colère... et je les anéantirais. Oui je les détruirai ! TOUS!!!"

Sûr de son fait, Mr Wrynn fit ses préparatifs, trouva quelques alliés de taille, et se remémora quelques sorts perdus. Désormais, il est prêt. Prêt pour s’échapper de l'oubli dans lequel on l'a enterré, prêt pour devenir enfin une terreur pour les joueurs adverses, prêt pour chasser au loin tous les discrédits et les moqueries afin de renaitre parmi tous et de revivre, enfin, dans le désir des amateurs d'Hearsthone.

Oui. Car voici venu le temps pour le prêtre Anduin Wrynn de Ressusciter.

https://hydra-media.cursecdn.com/hearthstone.gamepedia.com/0/0e/Resurrect_full.jpg

Présentation du deck

Le fil conducteur du deck est simple, complètement barré, mais simple. Il s'agit à la base de faire mourir durant la partie notre Prophète Velen et notre Malygos (qui sont, vous l'avez remarqué, nos deux seuls serviteurs avec l'Empereur Thaurissan) , puis de les Ressusciter pour 4 mana et de lancer nos sorts restants pour OTK l'adversaire (2 Attaques mentales et 2 Châtiments sacrés, ce qui fait 6 mana). Chaque attaque mentale sera à 20 et les châtiments sacrés à 14, ce qui fait un total de 68 points de dégâts (bienvenue, comme dirait l'autre). Notez que si c'est deux Prophètes Velen qui sortent, la combo ultime passe à 56 dégâts, et si c'est deux Malygos, elle passe à 54.

Je vous vois venir. "Oh lala encore un deck ou faut dix milles cartes pour réussir à placer la combo et gagner." Oui, mais... pas exactement. Et c'est là la force incroyable de ce deck.

Premièrement, il y a le demi combo. Il suffit de ressusciter UNE fois et UN seul de vos deux serviteurs pour OTK ou presque selon lequel est-ce. Si c'est le Prophète Velen, l'Attaque mentale sera à 10 et le Châtiment sacré sera à 4, ce qui fait jusqu'à 28 points de dégâts. Si c'est Malygos, l'Attaque mentale sera à 10 et le Châtiment sacré sera à 7, ce qui fait jusqu'à 34 points de dégâts.

Deuxièmement, il existe aussi une combo "en trois temps", que vous pourrez utiliser notamment contre les decks qui ne se soignent pas et/ou qui utilisent des cartes pouvant rendre inutilisables vos Ressusciter (Maléfice). Il faut jouer Malygos puis un Châtiment sacré (voire deux si pièce) ce qui fait 7 points de dégâts. Puis de jouer Prophète Velen avec Attaque mentale et un Châtiment sacré ce qui fait 14 dégâts, et donc 7+14, 21. Enfin, il vous suffit de jouer Flammes sacrées et la deuxième Attaque mentale ce qui fait 10 points de dégâts et donc 31 au total. Notez que vous pouvez faire ces trois étapes dans n'importe quel ordre selon les cartes que vous avez, mais le mieux étant tout de même dans cet ordre là au cas où Malygos ne soit pas géré (ça m'est déjà arrivé).

Troisièmement, il y a aussi l'option du combo "classique", c'est à dire de faire l'Empereur Thaurissan sur Malygos et les quatre sorts, ce qui vous permettra de jouer les cinq cartes pour 10 de mana et d'infliger 10*2 + 7*2 = 34 points de dégâts. Vous pouvez aussi faire ce combo avec le Prophète Velen en main, cela ne fera plus que 28 dégâts, mais ce sera faisable dès le tour 8.

Ce n'est donc pas un, mais QUATRE combo que possède ce deck !

Mais sachez qu'il y a encore d'autres manières de gagner avec ce deck et surtout d'optimiser vos cartes, peut importe la sortie. Nous verront cela en détail dans la section "Jouer le deck / Match up", mais en voici un bref résumé.

La première nous est offerte par la présence des deux Ensevelirs, qui non seulement privent l'adversaire de deux menaces, mais qui en ajoutent deux pour nous. Si le combo n'est pas exploitable ou qu'il n'a pas fait suffisamment de dégâts rien de tel qu'un Tirion Fordring ou qu'un Ragnaros, seigneur du feu (voire trois, si vous les Ressusciter) pour achever votre adversaire. Rien ne vous empêche d'ailleurs de commencer par ça PUIS de faire un combo en trois temps...

La deuxième manière est... la fatigue ! C'est très rare d'en arriver là (deux fois en tout pour moi personnellement, un guerrier hard contrôle et un shaman contrôle), mais si c'est le cas alors vous avez un avantage considérable... c'est que vous avez un différentiel de deux tours de fatigue (les Ensevelirs) et surtout que vous avez un burst monstrueux !

https://hydra-media.cursecdn.com/hearthstone.gamepedia.com/c/c0/Prophet_Velen_%28art%29.jpg

Genèse du deck : le choix des cartes

Après le premier jet de création, quelques cartes on été testés, remplacées ou ajoutées pour parfaire l'optimisation du deck. Le deck présentement offert à vos yeux est donc pour moi dans sa meilleure version, la plus stable et la plus performante. Je vais tout de même expliquer la présence, ou l'absence, de certaines cartes car quelques unes peuvent faire débat, cela ne fait aucun doute. J'en profite d'ailleurs pour signaler qu'un deck est toujours un choix dans la manière de jouer, et donc que la manière de le construire et de le peaufiner diffère selon qu'on est en mode "Total bourin (ou burst)", "Total yolo" ou encore "Total contrôle". Pour ma part, j'ai choisi l'option de faire un peu des trois...

Les grands absents

  • Forme d'Ombre : sans doute la carte qui m'a été le plus difficile d'enlever... et que je conseille de remettre en fonction de la méta. Outre le fait qu'elle combote bien sûr avec le Prophète Velen, elle permet de minimiser grandement l'invasion du terrain adverse, de finir les serviteurs qui auraient survécus à une AOE, et même de commencer à grappiller les points de vie adverses en attendant le burst. C'est une super carte contre les match up midrange et contrôle. L'ennui c'est qu'il y a dix fois trop d'aggro en ce moment pour se priver du soin à chaque tours, et contre ces match up, la forme d'ombre s'est révélée être une carte morte ou a fini par se retourner contre moi quand je la jouais. Le soin à chaque tours est primordial dans l'optique du deck, puisque cela vous fait gagner du temps, donc des tours de pioches, et donc des solutions pour gagner la partie.
  • Yogg-Saron, la fin de l'espoir : 27 sorts, 3 serviteurs. Bien sûr que je l'ai testé :) Mais je dois bien l'avouer, il m'a déçu. En fait, et paradoxalement, ce n'est pas un deck pour lui. Premièrement rappelez vous que le deck n'a pas d'autre moyen de tuer que de part votre burst ou la prise de board finale grâce aux Ensevelir . Si vous le jouez avant, il y a un énorme risque qu'il vous meule (vous avez toujours beaucoup de carte en mains), ou qu'il vous empêche de jouer vos Ressusciter puisqu'il invoquera quasiment à tous les coups des serviteurs. S'il rate son coup, c'est fini, vous avez perdu. Si vous le jouez après... et bien ça ne m'est jamais arrivé. A chaque fois j'avais tué mon adversaire (ou j'étais mort), ou il valait mieux jouer les cartes obtenues grâce aux Ensevelir. De ce fait, il était tout le temps une carte morte dans ma main, tout en prenant une place dans le deck. Si le deck pouvais avoir 31 cartes, je le mettrais peut être (même si je mettrais plutôt la prochaine). Il est aussi bon de vous préciser que deux parties de suite il m'a fait Communion astrale. Je ne lui ai toujours pas pardonné.
  • Élise Cherchétoile : celle-ci, en revanche, vaut vraiment le débat, car elle est une solution de victoire à elle toute seule. Si la partie s'élise (désolé, obligé) ou que vous jouez un match up ou vous pouvez vous permettre de mettre une légendaire par tour après avoir géré, elle est parfaite. Le problème est qu'elle prend une place dans le deck et que chaque carte qu'elle peut remplacer est essentielle pour tenir jusqu'au late game. De plus, l'Empereur Thaurissan a l'avantage de renforcer vos différents combos et d'accélérer un potentiel létal adverse, alors qu'élise n'est jouable qu'en fin de partie après avoir utilisé les Ressusciter. Comme les Forme d'Ombre, elle reste en revanche une réelle possibilité de remplacement si vous le souhaitez.
  • Ragnaros, seigneur du feu et autre cartes à effet immédiat : je termine avec les cartes qui étaient dans le deck avant de se faire chiper la place par l'Empereur Thaurissan. Je veux dire par là que c'est un vrai choix de jeu, et qu'il vous appartient de rajouter cette carte à la place d'une autre, car cela renforce le deck par certains aspects, tout en le rendant moins fort à d'autre point vue. Elles consolident l'aspect offensif et oppressant de votre deck, mais diminue les solutions que vous pouvez avoir pour gérer l'early game et le midgame. Alors pourquoi ne les ai-je pas mise? Tout d'abord parce que ce sont les cartes que vous allez Ensevelir, elles finiront donc par être bel et bien dans votre deck. Ensuite parce que l'Empereur Thaurissan est INDISPENSABLE contre certains match up. Mais si vous assumer le fait de perdre contre quelques match up, vous pouvez tout à fait mettre par exemple Ragnaros, seigneur du feu à la place de Toto, ce ne sera pas un crime. Mettre Toto ET Ragna sera en revanche un peu risqué et diminuera grandement la stabilité du deck. Mais bon on est là pour s'amuser, non?

Les improbables présents

  • Mot de pouvoir : Bouclier : le deck est un deck combo, qui dit combo dit cartes à avoir en main, qui dit cartes à avoir en main dit...pioche. Or le deck en est dépourvu ! En effet on ne peut pas mettre de serviteurs pioche qui viendraient gêner les Ressusciter, ces deux cartes sont donc présentes pour faire comme si vous jouiez avec un deck de 28 cartes, et donc d'avoir le plus rapidement possible les solutions pour gagner. Il est bien sûr tentant de les remplacer par deux grands absents nommés plus haut, mais le premier but de votre deck est de survivre, et pour cela vous devez maximiser les chances d'avoir les réponses aux attaques adverse. Ces deux mots seront bien sur utilisés le plus souvent sur un serviteur adverse, de préférence pouvant être géré immédiatement ou ultérieurement (par exemple je fais Mot de pouvoir : Bouclier sur Enseignante pourpre puis je joue Mot de l'ombre : Douleur).
  • Mot de pouvoir : Gloire : sans doute la carte qui va être la plus boudé par vous. Mais ne vous fiez pas au apparence, elle est pornographique dans ce deck. Voyez vous, le prêtre a un gros problème : il est incapable de gérer les cartes à 4 point d'attaque, ormi avec les AOE, qui ne tuent pas celles présente dans la méta actuelle (Drake azur,Nain sombrefer, Cairne Sabot-de-Sang...). Et bien cette carte mes amis rend complètement inutilisable un de ces serviteurs pour 1 MANA, puisque votre adversaire n'aura aucun trade à faire, et quand ce sera le cas, elle vous donnera généreusement 4 PV supplémentaire. Toujours pas convaincu? Bien. L'idée du deck est de survivre le plus longtemps possible en gérant le bord adverse ou en le rendant inoffensif. Votre adversaire a une 5/5 (Chose venue d'en bas), il va donc vous infliger 1 dégâts dans le tour, mais vous vous soignez de 2 grâce à votre pouvoir héroïque... En théorie donc (et dans les faits), mis à part un burst monstrueux, si vous mettez cette carte sur une 7/7 (Sans-visage nimbé de flammes), celle-ci ne vous infligera plus qu'un dégât par tours, ce qui vous permettra de temporiser avant de pouvoir la gérer, ou de survivre encore plus longtemps lorsque les derniers tours approchent !
  • Dissipation de masse : une carte qui est à mon humble avis sous estimée. Elle est très efficace contre zoo, shaman et paladin agro, elle peut même être utile si votre adversaire joue une Sylvanas Coursevent par exemple et que vous n'avez pas Ensevelir. Elle désactive donc tous les râles d'agonie qui pullulent en ce moment sur le ladder (voleur notamment). Surtout, elle permet elle aussi de recycler le deck et de se rapprocher des cartes essentielles. Toutefois, si vous voulez absolument inclure dans votre deck un des "grand absents" cités plus haut, je vous conseille d'enlever cette carte uniquement.

https://hydra-media.cursecdn.com/hearthstone.gamepedia.com/a/a2/Malygos_full.jpg

Jouer le deck / Match Up

Évidemment, c'est un deck fun, c'est à dire que personne ne vas atteindre le Top 10 ou gagner la Blizzcom avec. Cependant, il est vraiment possible de gagner des parties, même contre les meilleurs deck de la méta actuelle. Et j'ai pu me rendre compte à quel point c'était plaisant de jouer cette liste et surtout de gagner grâce à elle, et le sentiment qu'on a lorsque cela arrive est incomparable et vaut tous les Marteau-du-Destin double Arme croque-roc qu'on s'est pris dans la tronche pour en arriver à ce moment d'extase :) Alors, comment bien jouer avec ce deck? Le secret réside en trois points : bien utiliser ses ressources, savoir où on vas et où on peut aller, et enfin bien connaître la nature et la composition des decks adverses.

Optimiser les cartes

Vous n'avez pas de serviteurs pour faire des trades, et vos anti-bêtes sont limités. Il faut donc optimiser au maximum vos AOE, quitte à faire un tour à vide pour laisser votre adversaire poser plus et tout détruire par la suite. Ne paniquez surtout pas : les points de vie que vous perdrez ce tour à vide seront progressivement récupérés grâce à vos soins et votre pouvoir héroïque. A l'inverse, n'utilisez pas vos anti-bêtes sur des serviteurs qui peuvent mourir sur une AOE : vous aller faire Mot de l'ombre : Douleur sur une 3/2 pour économiser des point de vie (certes) mais qu'allez vous faire quand il va mettre une Enseignante pourpre? Et bien vous ne pourrez rien faire, puisque vos AOE n'inflige pas assez de dégâts, là est le problème ! Lorsque vous commencez la partie, gardez donc bien à l'esprit que CHAQUE anti-bête a sa cible prédéfinie, et que vous allez gérer le reste avec vos AOE (voir match up, un peu plus bas). Notez par exemple que c'est une erreur de faire Mot de l'ombre : Mort sur une 5/5 ou 6/5, plutôt que de faire une Flammes sacrées, car là encore, si l'adversaire joue une 20/20 plus tard, vous faite quoi? Il y a aussi les cas particulier du Mot de pouvoir : Gloire et d'Ensevelir. Pour la première, utilisez la de préférence sur un serviteur que vous ne pourrez pas gérer avec tous vos autres anti-bêtes ou AOE et dont la valeur d'attaque est la plus proche de 4 possible. Les Ensevelir, quand à eux, doivent être utilisés sur des cartes ingérable autrement, mais aussi qui synergiseront bien avec votre deck (Ragnaros, seigneur du feu, Ysera...). Attention : les râles d'agonie très puissant sont votre ennemi numéro 1, vous devez à tous prix garder un Ensevelir pour Sylvanas Coursevent ou Tirion Fordring par exemple.

Bien sûr, certaines situations imposent de faire autrement, mais essayez tout de même au maximum de garder ces astuces en tête et de les appliquer. Ah oui au fait, ça me parait évident mais bon je le précise quand même au cas où : si vous pensez avoir l'occasion dans la partie d'utiliser un ou deux Ressusciter sur le Prophète Velen ou sur Malygos, NE JOUEZ PAS l'Empereur Thaurissan tant que vous n'avez pas fait vos Ressusciter. Jouez Toto uniquement s'il vous offre le létal avec Malygos le tour suivant. Il en va de même pour Élise Cherchétoile si vous l'avez mise dans le deck.

Faire un plan de bataille

Selon les decks que vous rencontrerez, votre manière d’appréhender la partie vas changer du tout au tout. Car il ne suffit pas là de mettre pour 4 une 7/7 (hem hem). Peut il se soigner? A t'il des cartes pouvant m'empêcher de jouer Ressusciter (Maléfice, Métamorphose, Ensevelir) ? Est-ce un aggro? Un contrôle? Vous devez trouver les réponses à ces questions le plus rapidement possible, et choisir en conséquence les différents combo possible. Pourtant, et paradoxalement,ne soyez pas obnubilé par les combo ou le kill en un tour : contre shaman face, par exemple, jouer votre Prophète Velen puis le faire revivre deux tours de suite en utilisant vos soins ou vos AOE est Gamebreaker. De même qu'un Malygos peut être utilisé avec vos AOE pour réduire les possibilité ennemies à néant et finir avec les monstres obtenus grâce aux ensevelir ou avec vos sorts. N'oubliez pas que les deux compères sont de gros serviteurs qui demanderons parfois beaucoup de ressources pour être gérés. Petite astuce pour les match up qui utilisent des cartes transformantes : tours 10, vous pouvez faire un Mot de l'ombre : Mort sur votre Prophète Velen, vous pourrez alors le Ressusciter ! Enfin, il faut absolument que vous optimisiez votre pouvoir héroïque. Utilisez le le plus souvent possible.

Match-up

Bon ça va faire trois jours que je passe mes soirées à faire cette description, je ferais cette section a fond un jour, quand j'en aurais le courage. J'espère que vous me pardonnez :p Au pire j'ai déjà donné beaucoup d'indication dans ma description, le reste vous le comprendrez tout seul, j'en suis convaincu. En revanche, je peux déjà vous faire une petite liste de quelques cibles prioritaires les plus couramment rencontrés pour vos anti-bête, comme ça vous ne serez pas trop perdu et vous ne partirez pas de zéro non plus ;)

Quelques indications pour le Mulligan

D'un point de vue général, ne gardez JAMAIS les trois serviteurs NI les Ressusciter, NI les burst. La priorité absolue est d'avoir vos deux anti-bête à faible coûts (Mot de l'ombre : Douleur, Mot de l'ombre : Mort), une ou deux AOE selon le match up et, à la rigueur, un Mot de pouvoir : Gloire. Enlevez tout le reste.

Contre démoniste zoo, cherchez à tout prix vos AOE, surtout Mot de l'ombre : horreur, qui n'activera pas les effets indésirables des Chef du gang des diablotins. Vous pouvez même vous permettre de garder Dissipation de masse, extraordinaire dans ce match up.

Contre shaman, gardez un Mot de pouvoir : Gloire pour instantanément gérer un Golem totémique, et essayez d'avoir une autre AOE que Nova sacrée, qui ne gérera finalement que les totems du pouvoirs héroïque et le Rohart totémique.

Contre les deck contrôle, vous pouvez vous passer dans un premier temps des AOE et garder les Mot de pouvoir : Bouclier pour recycler votre deck. https://hydra-media.cursecdn.com/hearthstone.gamepedia.com/5/5a/Emperor_Thaurissan_full.jpg

Réserve/Remplacements

En fonction des decks que vous rencontrez le plus, de vos affinités ou de vos envies, vous pouvez opérer quelques changements (cinq maximum) si vous le souhaitez.

Les cartes à enlever, par ordre de priorité de retrait : Dissipation de masse, 1 Mot de pouvoir : Bouclier, Mot de l'ombre : horreur, Empereur Thaurissan (si Barnes), 1 Mot de pouvoir : Bouclier OU 1 Mot de pouvoir : Gloire.

Les cartes à rajouter, par ordre de priorité d'ajout : Élise Cherchétoile, Ragnaros, seigneur du feu OU Ysera, Barnes(voir mon commentaire page 6), 1 ou 2 Forme d'Ombre. Petite astuce : si vous jouez avec Élise Cherchétoile, jouez pour 10 mana l'Empereur Thaurissan PUIS le Singe doré : Toto réduira ainsi instantanément le coût de toutes les légendaires que vous obtiendrez dans votre main !

Notez que le deck est parfaitement jouable en libre, il vous faut cependant enlever 2 de ces quatre cartes pour mettre les Bombe de lumière, ce qui renforcera considérablement votre deck.

Avantages / Inconvénients

Avantages:

  • Fun et original.
  • Tellement original que les adversaire font souvent des miss play ou jouent autour de cartes... que vous n'avez pas! (Prêtresse auchenaï).
  • Il est possible de gagner avec.

Inconvénients :

  • Dur à prendre en main ; il faut une connaissance parfaite de la méta et une bonne expérience du jeu.
  • Si vous ne suivez pas la sortie porno de certains agro, c'est fini. Mais bon ça c'est pour tout les decks!
  • Maudit sois tu, Leeroy Jenkins !

Conclusion

Voici donc un deck complètement fou qui va vous permettre de jouer à hearhstone d'une façon vraiment différente. Attention, ce n'est évidement pas un deck pour monter légende, puisque les parties sont TRREEEEES looooongues et ardues... En revanche, correctement utilisé et avec un peu d'entrainement, le Prêtre Quadruple combo est relativement viable et peut faire gagner (pas en classé, je me répète), ce qui est déjà un exploit pour un deck aussi fun et n'ayant que trois serviteurs ! Et puis franchement, entre nous, quel bonheur de ruiner le "speed road to legend" d'un shaman cancer ! (même si finalement je n'ai pas grand chose à leur reprocher, ils jouent au jeu eux aussi!)

J'espère que ce deck vous fera passer du bon temps et vous apportera des victoires épiques et pleine de panaches !

Bon jeu à tous !

Autres decks Prêtre

Top 5 des decks du moment

TitreAuteurMise à jourCoûtNotecomment
Chuuut Sileeence Loggy#2284 21 mars 2019 2 700 +3 543 0
[Wild] - Prêtre Bénédictus Zarakaï 10 mars 2019 7 520 +3 1 552 2
Prêtre Murloc Fikova 17 mars 2019 4 680 +2 533 0
Prêtre Fatigue Hakkar Amh 12 mars 2019 12 200 +2 686 0
La Malédiction d'Hakkar Barbamouss 11 mars 2019 12 040 +2 977 0

Commentaires