89 comment

Hearthstone : 10 conseils pour atteindre le rang légende

Le 09/05/16 à 15:42, par

10 conseils pour atteindre le rang legende

Dans Hearthstone, le rang légende est une sorte de graal que tout joueur veut un jour atteindre. Le chemin qui mène à lui est toutefois parsemé d'embuches.

À travers ce guide, j'ai décidé de partager avec vous mes meilleurs conseils pour vous aider à atteindre le rang légende. Il n'y a pas de formule magique qui permette d'y accéder en claquant des doigts, mais certaines bonnes pratiques et astuces devraient vous faciliter la tâche.

J'ai atteint le rang légende une dizaine de fois et j'espère pouvoir vous aider à y arriver également. N'hésitez pas à partager avec moi vos retours et avis !

Sommaire

Ce sommaire vous donne accès aux 10 astuces pour vous aider à atteindre le rang légende dans Hearthstone

Conseil 1 : maîtrisez votre temps

Le temps est primordial dans votre stratégie si vous souhaitez atteindre le rang légende. La saison est limitée à un mois et j'imagine que votre temps de jeu chaque jour sera bien plus réduit que 24 heures. Cette limitation du temps disponible sur la saison va conditionner bon nombre de vos choix.

Le winrate du deck

Le nombre de parties à jouer pour atteindre le rang légende dépend du winrate du deck. Le winrate est le taux de victoires du deck par rapport au nombre de parties jouées.

Deimorz a fourni sur Reddit ses calculs pour estimer le nombre de parties à jouer pour atteindre le rang 5 puis pour atteindre le rang légende, en fonction du winrate. Ces données permettent d'avoir un ordre d'idée du chemin à effectuer. Ces chiffres peuvent varier en fonction du rang duquel vous partez en début de saison et de votre chance sur les séries de victoires jusqu'au rang 5.

Winrate Parties jusqu'au rang 5 Parties du rang 5 au rang légende
55% 223 227
60% 147 120
65% 108 82
70% 83 62

Certains des meilleurs joueurs cherchent à monter très rapidement sur le ladder dans une course au rang légende en début de saison. Il leur faut environ 200 parties pour atteindre leur but. Comptez plutôt autour de 300 parties pour un joueur régulièrement légende. D'une part parce-qu'un winrate de 65% est difficile à atteindre dans une méta stable. Un deck ne domine pas tous les autres et des decks agressifs peuvent avoir la sortie parfaite qui va vous contrer quel que soit le deck joué.

D'autre part parce-que vous ne jouerez pas tout au long de la saison à 100% de votre efficacité : la fatigue, les erreurs, les changements de méta éloigneront votre winrate du winrate « théorique » du deck. Vous aurez aussi envie de tester d'autres decks, de jouer un peu plus « fun ».

Un joueur averti a en moyenne besoin de 300 parties pour atteindre le rang légende

Un joueur averti a en moyenne besoin de 300 parties pour atteindre le rang légende

La durée des parties

Beaucoup de decks « aggro » sont présents sur Hearthstone et ce depuis la naissance du jeu. Pourquoi ? Parce-qu'ils sont souvent forts sur Hearthstone, parce-qu'ils sont souvent plus simples à maîtriser et moins exigeants en cartes coûteuses que d'autres decks. Mais pas seulement : ils permettent d'enchaîner les parties beaucoup plus rapidement qu'avec un deck contrôle.

Et ce dans une proportion loin d'être négligeable. Une partie avec un deck aggro comme le chaman aggro va durer en moyenne 5 minutes. Il est même encore possible de raccourcir cette durée en concédant rapidement quand la partie commence à tourner mal. Pour un deck contrôle voire « meule » (dont l'objectif des d'arriver à ce que l'adversaire n'ait plus de carte dans son deck) les parties peuvent durer de 15 à 30 minutes.

Il est donc possible de faire entre 3 et 6 parties avec un deck aggro quand on en fera une seule avec un deck contrôle. Pour ces durées approximatives, et avec un winrate identique de 60% il vous faudra pour atteindre le rang légende 22 heures 15 avec un deck aggro contre 66 heures 45 avec un deck contrôle.

Les decks très agressifs offrent des parties très rapides

Les decks très agressifs offrent des parties très rapides

Conseil 2 : jouez plusieurs decks, mais pas trop !

Dans une méta où le winrate d'un grand nombre de decks est assez proche, il est préférable d'avoir plusieurs decks dans sa besace pour monter légende. Il y a plusieurs raisons à ça.

La première est que la montée vers le rang légende n'est pas un sprint mais un marathon. Il est très difficile de faire 200 à 300 parties avec le même deck tout en gardant du plaisir à le jouer. Pour garder l'envie de monter sur le ladder, malgré les périodes de défaites qui arriveront inévitablement, il est primordial de garder du plaisir de jeu. Changer de deck au cours de votre progression vous aidera à conserver ce plaisir.

« Il est primordial de bien maîtriser les decklistes jouées »

La deuxième est qu'il est possible que vous rencontriez à un certain rang ou à une certaine période de jeu un deck qui contre votre deck. Ça m'est arrivé lors d'un « Road to legend » en free-to-play. Faute de cartes disponibles j'avais un seul deck très efficace : le Démoniste Zoo. Ayant décidé de prendre du temps un week-end pour avancer un peu en ladder, j'ai rencontré étrangement une partie sur trois un très bon contre à mon deck : un Prêtre anti-aggro. Kolento était arrivé top 2 légende avec cette deckliste dans la semaine et beaucoup de joueurs l'ont adoptée. Il m'a fallu trouver un autre deck pour contrecarrer cette chute de winrate de mon deck.

Néanmoins il ne faut pas multiplier les decklistes jouées. Avoir 2-3 decks sous le coude est raisonnable. Il est primodial de bien maîtriser les decklistes jouées. Il vaut mieux en avoir trois que l'on sait parfaitement jouer que 6 que l'on découvre.

Conseil 3 : jouez des deck éprouvés et adaptez-les !

Faut-il construire soi-même son deck ou jouer le deck d'un autre ? Les deux mon capitaine. J'entends beaucoup de remarques concernant le fait de copier des decks sur internet. D'une part, c'est une très bonne façon de comprendre les synergies dans les decks quand on débute sur le jeu. D'autre part, même quand on commence à bien connaître Hearthstone, il est très intéressant de voir les petites différences entre les decklistes de joueurs pros et de chercher à comprendre le pourquoi de ces changements.

Il est tout à fait possible de créer soi-même sa deckliste. Cette tâche est cependant bien plus facile en début d'extension ou à la sortie d'une aventure quand la méta est instable et les decklistes pas encore complètement optimisées. Il est difficile, à distance de la sortie d'une extension ou aventure, de proposer une deckliste entièrement nouvelle et « légendable ». Tout d'abord, parce que beaucoup de choses ont déjà été testées. Ensuite, parce-que les decks joués sont eux très optimisés et performants, laissant peu de chances à un deck un peu moins fort.

Certains joueurs pro comme Tars de la team Melty continuent d'innover régulièrement avec des decklistes originales, et à contre-courant de la méta.

Certains joueurs talentueux comme Tars n

Certains joueurs talentueux comme Tars n'hésitent pas à aller à contre-courant de la méta

Deck Druide Yogg-Saron

Tars s'est par exemple fait remarquer par un exceptionnel deck Druide Yogg-Saron lors de la Dreamhack Austin 2016 !

Bien jouer une deckliste c'est aussi savoir l'adapter en fonction de la méta et en fonction des classes que l'on rencontre, qui varient en fonction du rang auquel on joue et du moment de la saison. Il y a dans la plupart des decklistes des emplacements de cartes « tech », c'est à dire des cartes qui peuvent être enlevées sans mettre en péril les synergies du deck. Elles servent à rendre plus favorables certains match-ups : par exemple Harrison Jones contre le Guerrier ou le Chaman aggro.

Conseil 4 : informez-vous sur la méta

Quand vous jouez à Hearthstone, vous avez le reflet d'un échantillon de la méta. Pour rappel, le terme méta désigne l'ensemble des decks joués. Il existe en réalité différentes métas. La méta au rang 20 ne sera pas la même qu'au rang 5, qui sera encore différente de celle du rang légende.

Pour approcher de ce qu'est réellement la méta il faut faire un maximum de parties pour réduire l'aléatoire qui vous donnera une vision biaisée de la méta. Or, si vous jouez quelques parties chaque jour, il vous sera difficile de savoir si les classes rencontrées sont représentatives de cette méta.

Certains sites web sont spécialisés dans l

Certains sites web sont spécialisés dans l'analyse de la meta

Ne pas changer trop rapidement de deck

Prenons un exemple. Si le Paladin secret représente 1/3 des decks de la méta, vous aurez 10% de chances d'en rencontrer 3 à la suite sur 3 parties. Ce qui veut dire qu'une personne sur 10 peut avoir l'impression que la méta est composée uniquement de Paladins secrets. À l'inverse, vous avez près de 30% de chances de ne rencontrer aucun Paladin secret sur ces 3 parties. Sur 10 parties, près de 2% des joueurs ne rencontreront aucun Paladin secret. Oui, ils sont veinards... sauf s'ils jouent un deck prévu pour contrer le Paladin secret. Ils seront alors tentés d'en changer... à tort.

Il est donc important de ne pas changer trop rapidement de deck. Il faut prendre des infos des autres joueurs, que ce soient les streams, les vidéos, les sites, les amis dans la liste de contacts... L'objectif est de mettre en commun l'expérience de chacun pour réduire le risque de se tromper en faisant ses paris sur ce qu'est réellement la méta.

Connaître les decks de ses adversaires

« On ne joue pas uniquement en fonction de nos cartes, mais aussi en fonction de celles de l'adversaire. »

Se renseigner sur les decks du moment ce n'est pas seulement trouver des idées de decks à jouer. C'est aussi connaître les decklistes adverses. On ne joue pas uniquement en fonction de nos cartes mais aussi en fonction de celles de l'adversaire. Alors certes l'adversaire peut parfois nous surprendre en jouant une carte qu'on ne s'attend pas à voir dans la deckliste. Cependant avoir un avantage dans 90% des parties pour un risque de désavantage dans les 10% restants vaut souvent le coup.

Méfiez-vous des decklistes jouées uniquement au rang légende. Ces decks peuvent fonctionner dans la méta du rang légende, mais ne seront pas forcément efficaces pour monter jusqu'au rang légende. À moins que ces decks n'aient été utilisés pour monter dans le top légende en toute fin de saison. La méta se rapproche alors de la méta des derniers rangs avant le rang légende.

Conseil 5 : jouez lors de la bonne période

Quand on parle de méta, elle n'est pas non plus la même en début de mois, au milieu du mois et en fin de mois. En début de mois les joueurs légendes le mois précédant redescendent rang 16. Il convient donc d'identifier le meilleur moment pour monter légende dans Hearthstone.

La première semaine

Sur la première semaine le nombre de joueurs légendes en-desous du rang 10 sera très elevé. Leurs decks sont souvent solides, agressifs pour monter rapidement, et le niveau de jeu relativement élevé. Obtenir des victoires dans ces conditions est nettement plus difficile qu'en fin de saison. Votre winrate est plus faible et votre temps de jeu nécessaire pour monter à ce rang est donc plus élevé en début qu'en fin de saison.

En milieu de saison

En milieu de saison, vous allez commencer à rencontrer régulièrement des joueurs légende aux alentours du rang 3. Ces joueurs ont pour la plupart assez peu d'intérêt à bien se positionner dans le classement légende sauf les quelques-uns qui cherchent à faire un top 1.

Ils ont utilisé des decks efficaces, mais qu'ils connaissent par coeur pour monter. Ils profitent de cette période pour tester d'autres decks, moins solides, moins maîtrisés, plus funs... Ce sont donc des adversaires tout à fait abordables. On rencontre aussi des joueurs qui sont au même rang que nous, qui cherchent à passer légende mais sans la pression de la fin de saison, ils ont encore le temps.

En fin de saison

En fin de saison tout se complique. Les joueurs légende visent le top 100 et repartent très concentrés sur des decks optimisés. Les joueurs à votre rang voient la fin de saison arriver et ne veulent pas laisser passer leur chance.

Le meilleur moment pour monter légende

Le milieu de saison est une bonne période pour atteindre le rang légende. La troisième semaine me semble offrir les meilleures chances pour passer du rang 5 au rang légende.

Certains joueurs évoquent des périodes de la journée ou de la semaine comme plus favorables pour monter sur le ladder. La proportion de joueurs est moindre à certains moments mais je ne suis pas capable de dire si la proportion de bons joueurs jouant des decks optimisés varie en fonction de cette donnée.

Le milieu de saison est le meilleur moment pour monter rang légende !

Le milieu de saison est le meilleur moment pour monter rang légende !

Conseil 6 : identifiez et gérez le tilt

Vous avez peut-être déjà entendu cette expression qui revient régulièrement dans la bouche des joueurs pro Hearthstone. Le tilt désigne ce moment où les défaites s'enchaînent, où la confiance s'effrite, et où on se met à douter de ses capacités et de son deck. Cette expression nous vient du poker.

Le tilte, une expression qui vient du poker

Au poker, un joueur enchaîne les bons coups et se construit un joli tapis. Il est en confiance, il sent la victoire arriver. Puis, sur un manque de chance, il perd la moitié de son tapis. Sur les tours suivants il va hésiter à miser, avoir peur d'un deuxième mauvais coup. Bref, il va modifier sa façon de jouer en fonction de cette perte marquante. Jouant moins bien ou suite à un nouveau coup du sort, il va perdre à nouveau. Ce contraste entre ce sentiment de victoire proche et son nouveau statut va entamer fortement sa confiance. Il va chercher à « se refaire ». Il va prendre davantage de risques, se mettre en danger quand ce n'est pas nécessaire, pour retrouver son statut perdu.

Ce n'est pas un hasard si Elky, joueur professionnel de poker s'est mis à Hearthstone avec déjà quelques succès.

Elky, star de poker, a déjà remporté plusieurs tournois Hearthstone

Elky, star de poker, a déjà remporté plusieurs tournois Hearthstone

Le tilt dans Hearthstone

Sur Hearthstone vous aurez des périodes difficiles lors de votre montée vers le rang légende. Des moments de doute, de séries de défaites. Vous pourrez monter aux portes de la légende pour redescendre rang 3, voire pire... La frustration et la colère peuvent vous envahir. On vous a dit qu'il fallait vous tenir éloignés du côté obscur. Dans ces circonstances il faut savoir faire une pause et prendre le temps de se poser les bonnes questions.

Ai-je fait sur les parties des erreurs qui m'ont coûté la victoire ? Si oui, est-ce que je ne joue pas depuis trop longtemps aujourd'hui ? Ai-je toujours la concentration suffisante pour continuer à jouer ? Ai-je rencontré des decks qui contraient mon deck ? Si oui est-ce juste aujourd'hui et un manque de chance sur les decks rencontrés ou un vrai changement de la méta ?

Ne changez pas de deck trop facilement. Une défaite ne veut pas dire que votre deck n'est pas le bon à jouer. Il faut le changer si les decks rencontrés le contrent régulièrement, et pas seulement sur quelques parties. Changez-le aussi si vous ne vous amusez plus à le jouer. Ne perdez pas trop vite confiance en un deck que vous maîtrisez et dont vous savez qu'il est un des plus forts de la méta.

Conseil 7 : quand vous jouez, jouez !

On peut jouer à Hearthstone en faisant autre-chose : en regardant une série, devant Koh'Lanta, ou en faisant le montage de ses vidéos (attention toute ressemblance avec les habitudes de l'auteur de l'article serait fortuite). Si vous voulez monter légende, il faut vous y consacrer pleinement.

Ne vous laissez pas distraire si vous tentez de monter légende !

Ne vous laissez pas distraire si vous tentez de monter légende !

Concentrez-vous à 100% sur vos parties

Perdre une partie par manque de concentration signifie non seulement le temps perdu à jouer la partie, mais aussi le temps nécessaire à compenser cette défaite par une victoire.

Lors d'une partie ne sous-estimez pas le travail fait par votre cerveau plus ou moins consciemment. Pendant le tour de votre adversaire, vous continuez à réfléchir à vos possibilités de jeu une fois votre tour venu. Vous analysez le déroulé possible de la partie et vos actions possibles en fonction de la carte que vous allez récupérer. Vous savez ainsi quelles cartes de votre deck peuvent vous donner un "létal" (la possibilité de tuer votre adversaire).

Quand votre cerveau est concentré sur une tâche, il continue à y travailler même inconsciemment et il vous permet de trouver de meilleures solutions. Cette mise en fonctionnement de votre cerveau vous permet d'acquérir aussi de l'expérience, des réflexes de jeu et vous permet de progresser bien plus vite. Vous aurez plus qu'une maîtrise de votre deck, une maîtrise du deck en fonction des match-ups.

Vous repérez aussi pendant le tour adverse des petites infos comme une carte que votre adversaire a hésité à jouer et qui ciblait une créature, vous révélant un indice sur les cartes de sa main.

Conseil 8 : faites des statistiques de vos parties

Le plus simple pour avoir des statistiques de vos parties est d'utiliser un tracker.

Les trackers

Qu'est-ce que c'est cette bête là ? C'est un logiciel qui vous permet d'avoir des statistiques sur les parties jouées. Quels decks vous avez joués, quelles classes vous avez rencontrées, votre winrate face à chaque classe... C'est important pour savoir sur la durée si les decks que vous jouez vous permettent d'atteindre le winrate attendu. Ces statistiques peuvent vous rassurer quand vous avez une mauvaise série de parties. Elles peuvent vous aider à mieux appréhender les match-ups favorables et défavorables de vos decks, identifier des match-ups que vous perdez alors que vous devriez les gagner...

Ce sont des informations très utiles y compris pour un joueur débutant, elles permettent de progresser bien plus rapidement dans la compréhension du jeu et du ladder en particulier.

Certains logiciels apportent aussi des informations sur les cartes jouées par votre adversaire et les votres. Je vous déconseille cette option. Prenez l'habitude de suivre avec attention les parties, les cartes jouées par votre adversaire et les vôtres.

Un exemple de logiciel assez simple d'utilisation est track-o-bot.

Certains logiciels analysent les résultats de vos parties

Certains logiciels analysent les résultats de vos parties

Conseil 9 : identifiez votre motivation pour passer légende

Pourquoi voulez-vous passer légende ? Répondre à cette question est indispensable avant de vous lancer dans l'aventure. Vous l'avez compris passer légende demande un investissement. En temps, en énergie... Atteindre le rang légende est un "farm" comme on peut l'entendre dans les MMO. Il faut enchaîner les parties, avec un aspect répétitif qui sera présent à un moment ou à un autre.

Voulez-vous le faire une fois pour avoir le dos de carte ? Voulez-vous tester vos limites ? Voulez-vous prouver votre niveau ? Là-dessus, je vous arrête tout de suite. Atteindre le rang légende signifie avoir un certain niveau, mais pas forcément le niveau que l'on peut imaginer. Beaucoup de joueurs qui atteignent le rang 3, on largement le niveau pour atteindre le rang légende, mais pas le temps nécessaire pour y arriver. Un joueur qui joue mal un deck très performant atteindra le rang légende à condition d'y consacrer le temps nécessaire.

Le dos de carte Légende récompense tous les joueurs ayant atteint ce rang

Le dos de carte Légende récompense tous les joueurs ayant atteint ce rang

Monter rang légende : une vraie aventure

Certains decks nécessitent une maîtrise importante pour atteindre un bon winrate. C'était le cas du Voleur miracle : son winrate quand il était bien joué pouvait atteindre 70%, alors qu'il stagnait à 30% quand on ne savait pas le jouer. Aujourd'hui un Chaman aggro peu maîtrisé peut dépasser les 55% de winrate alors que parfaitement joué il pourrait atteindre 65%. Ces données sont approximatives mais je voulais démystifier un peu ce qu'est le rang légende. Ne surestimez pas trop ce que cela signifie d'atteindre ce rang.

Je pense que la meilleure façon d'aborder cette montée sur le ladder est de la considérer comme une aventure. Une aventure de laquelle vous ressortirez meilleur : par la maîtrise des decks que vous jouez, par la connaissance du ladder et de la méta, par l'identification de vos limites, de vos erreurs... Seul celui qui a emprunté la route connaît la profondeur des trous...

Conseil 10 : amusez-vous !

Enfin le dernier conseil, mais qui est le plus important : amusez-vous ! Hearthstone est un jeu. Si tenter de passer légende vous ôte votre plaisir de jeu, eh bien reconsidérez votre objectif... ou faites une pause !

N

N'oubliez pas que Hearthstone reste un jeu avant tout !


Sur le même sujet

Commentaires (89)