Héros Chaman Hearthstone

Icone Chaman HearthstoneGuide du chaman évolution

Résumé : D’habitude, les guides sur les decks sont dédiés à des deck top ladder ou pour monter légende. Néanmoins quasiment aucun guide n’existe pour des decks beaucoup moins sérieux. J’ai donc rédiger se guide dans une optique purement fun ^^ Bonne lecture
Auteur TrollandGoblin
Création 12 mars 2017
Mise à jour 20 mars 2017
Format Icone libre HearthstoneLibre
Type Fun
Coût 2 860
Note
...
Vues 5 348
Favori
BBcode
logo Battle netExporter
Exporter vers Hearthstone

Testeur de main

Liste des cartes

Cartes Chaman (20)

Carte Type Mana
1ÉclairSort1
2
Évolution
Sort1
1
Dévolution
Sort2
2
Portail du Maelström
Sort2
2Esprit faroucheSort3
2Tempête de foudreSort3
2Totem de vague de manaServiteur3
2
Eauracle jinyu
Serviteur4
2
Maître de l'évolution
Serviteur4
2MaléficeSort4
2
Chose venue d'en bas
Serviteur6

Cartes neutres (10)

Carte Type Mana
1Auspice funesteServiteur2
2Drake azurServiteur5
2
Gangsters, hé ho !
Serviteur5
2
Prophète nérubien
Serviteur6
1
Racketteur de haut vol
Serviteur6
2
Rôdeur des douves
Serviteur6

Statistiques

Courbe de Mana
0
1
2
3
4
5
6
7+
Type de cartes

Description

Guide de l’évolution :

https://i.imgur.com/qyxxC0X.jpg

(Attention, se guide a été rédiger par mes soins, et je compte en aucun cas prêcher la sainte parole, celle que tout le monde doit écouter aveuglément, je partage simplement mon expérience de jeu avec ce deck ^^ bonne lecture)

Il y a quelques semaines j’ai publié un deck Chaman évolution (« Chaman : évolution des douves !!!! »), qui avait, de ce que j’ai pu voir, beaucoup plus. Néanmoins je constate que beaucoup de joueurs décident de se mettre au Chaman évolution sans vraiment savoir à quoi ils s’attaquent. Déjà de un ils sont un peu en terre inconnue avec ce deck. Mais aussi un autre point important leur échappe : le chaman évolution, est un des deck les plus libres au niveau de sa conception, dans tout le jeu. Voici donc les deux points sur lesquels je vais m’attarder dans ce guide.

Je précise de base que le Chaman évolution est un bon arquétype, mais pas vraiment fiable pour faire de bonnes performances ou passer légende. Néanmoins l’arquétype est plus complexe à manier qu’il n’y parait, et peu facilement dégouter les nouveaux joueurs qui testent simplement le deck, donc j’estime que ce guide peut montrer un peu comment bien débuter en Chaman évolution ^^

https://i.imgur.com/qSQdfJx.jpg

Déjà, s’est quoi le principe du Chaman évolution ?

Le chaman évolution est un deck qui consiste en flood le board afin de garder un meilleur contrôle sur ce dernier, et gagner avec vos serviteurs. Le deck peut paraître simple à jouer comme ça, mais depuis le départ de GvG, les decks sont passés à un contrôle plus lié aux sorts qu’au serviteurs. Et quand bien même beaucoup de decks ont échappés à la règle, la méta actuelle est uniquement axée sur les sorts afin de contrôler le board.

« Et le prêtre dragon dans tout ça ? »

https://i.imgur.com/GFllB0s.jpg

Le prêtre, comme dit plus haut, est un de ses decks qui échappe à la règle du contrôle basé sur les sorts. Néanmoins il n’échappe que partiellement, car sa Potion de feu draconique est son unique moyen de véritablement reprendre le board de manière rapide et sure (on enlève Aile de mort, qui n’est pas un sort, et ne peut pas être jouer dans n’importe quelle situation^^).

« Ok pour le prêtre, mais le Chaman dans tout ça ? »

https://i.imgur.com/rD4ZBXV.jpg

Le chaman, à la différence du prêtre, mise beaucoup sur une blindée de sort afin de garder un bon contrôle de board : Tempête de foudre,Portail du Maelström, Destruction élémentaire. Trois seulement, peut-être, mais s’est beaucoup. Et je ne compte-là que les sorts de zone, pas les sorts individuels comme : Éclair, Éclair de jade, Explosion de lave, Horion de lave (parfois), des fois même Horion de terre (très rarement mais pas impossible), et Maléfice. Beaucoup de sorts, en plus des créatures. On pourrait même considérer le Totem Langue de feu comme un sort, étant donné qu’il n’est là uniquement pour permettre de foutre une grosse pression, et prendre les trade pour garder un certain contrôle sur le board. En résumé, le Chaman, bien qu’axé sur les créatures, peine à trouver un juste équilibre sans les sorts pour l’aider. On pourra aussi ajouter à cela des sorts comme Dévolution etFurie sanguinaire, le premier étant vraiment beaucoup jouer, l’autre un peu moins mais pourrais l’être beaucoup plus.

« Le chaman évolution comporte lui-aussi beaucoup de sorts pour garder contrôle sur le board ! Tu n’es donc qu’un idiot qui essaye de donner des leçons ! »

Pas exactement, non. Simplement, les sorts constituent le principal moyen de tenir le board actuellement, contrairement à l’époque de GvG ou les serviteurs faisaient aussi bien le taf qu’un sort (conception personnelle^^). Le chaman évolution n’échappe lui aussi pas à la règle, mais tire son épingle du jeu, du simple fait que beaucoup de ses créatures ne sont pas forcément optimales statistiquement (ex : les Gangsters, hé ho !, des 2/2, même au nombre de trois, ça prend quasiment aucun trade vraiment important, et ça se mange toute les Aoe du jeu, donc bon ^^), et par conséquent le contrôle du board doit être le plus efficient possible, afin de par la suite pouvoir mettre ses créatures tranquillement et les faires Évoluer. Et ça s’est vraiment compliqué, donc il est important d’apprendre à jouer se deck, mais surtout apprendre à savoir quand faire quoi, cela peut être des serviteurs comme des sorts. Le chaman évolution est bien plus complexe à jouer que la plupart des deck, et son bon maniement égale presque un deck Reno, car on joue pas mid, pas contrôle, et pas agro, donc c’est un subtil mélange entre les trois, et s’est ça qui fait que se deck est si particulier et complexe à manier.

Donc pour revenir au principe du deck, on doit garder un contrôle le plus efficient sur le board, et seulement ensuite installer nos créatures à Évoluer. Donc ça s’est sur le papier, dans la réalité s’est un peu plus complexe. En effet, souvent, on doit faire des évolutions-sauvetage, pour reprendre un peu le contrôle de la partie, car il est compliqué de garder un gros contrôle du board, d’avoir une présence vraiment menaçante, et en plus d’être haut au niveau des points de vie. Tous ses éléments ne sont pas incompatibles, mais pour qu’ils soient tous là au bon moment, tout dépend de la sortie et des topdecks. Et un deck entièrement basé le dessus tiendra difficilement la route.

« Et le voleur, s’est pas un deck de sortie et de topdeck peut-être ? »

https://i.imgur.com/oiD5Q3f.jpg

Si, mais à la différence du Chaman, le voleur mise beaucoup sur le topdeck de petits sorts, jouables facilement, et à une petite carte du nom de « Dissimuler » qui lui permet de mieux tenir au niveau des topdecks, tant grâce à Edwin VanCleef, aux Commissaires-priseurs, ou aux Aventuriers en pleine quête. Résultat, bien que le deck est basé sur le topdeck (d’où son appellation de deck miracle^^), il est plus stable vis-à-vis de cette mécanique et peut jouer ses cartes rapidement, sans trop avoir à prendre en compte quelque chose que le Chaman doit, lui, surveillez : la surcharge, un critère bien particulier du Chaman, un avantage comme un inconvénient. Certaines cartes peuvent remédier à ce problème, mais la question est la suivante : y-a-t-il la place dans le deck ? ne vaut-il pas mieux ignorer la surcharge et prendre le risque de jouer sans ? Bien souvent la réponse est oui. Et c’est ce qui fait l’autre particularité du chaman évolution : la prise de risque importante.

Pour revenir pour la deuxième fois au principe du deck, vous devez donc faire preuve d’une grande rigueur dans vos actions, et chaque carte doit avoir son importance. Il ne faut pas mettre des cartes parasites dans votre deck (je l’ai appris à mes dépends).

Une carte parasite :

le principe d’une carte parasite, c’est une carte qui a une utilité beaucoup trop sélective et situationnelle, ou alors qui est simplement là pour remplir le deck. Des cartes comme Harrison Jones ou (à l’époque) la Mystique de Kezan, sont des cartes méta, pas des cartes parasites. Elles sont là car elles savent qu’une classe est très présente sur le ladder, et que par conséquent elles seront quasiment toujours utiles, en plus de leurs statistiques tout à fait honorables. Il faut donc faire la différence entre ses deux cartes. Autre exemple moins connu dans le sens d’une carte méta : Jaraxxus. Suivant la méta, il peut ou pas être jouer. Dans la méta de Janvier et Février, la carte n’était pas beaucoup jouée en Démo Reno, pour la simple et bonne raison que la carte était trop risquée à jouer ; les agros étaient très présent, et on n’arrivait pas au tour optimal de Jaraxxus. Généralement la partie se terminait avant, ou alors on ne trouvait juste pas d’occasion de poser la carte. Reno Jackson était l’unique vraie solution face au agro, Jaraxxus n’avait donc pas sa place dans le deck. Maintenant que les agros sont moins présents, et que les decks sont plus lents, Jarraxxus peut être jouer car il y aura souvent des occasions pour le poser, et il sera une excellente win-condition.

Comment on gagne en Chaman évolution ?

https://i.imgur.com/U0NDpGZ.jpg

Là est la grande question. En vérité, il n’y a pas vraiment de win-condition, et tout dépend de ce que l’Évolution vous donnera. Néanmoins beaucoup de combinaisons existent pour vaincre certains match-up :

Agro : généralement les Choses constituent un bon moyen de tenir, décuplées au eal efficient, ainsi qu’au nombreuses Aoe disponibles, les war face sont souvent vites asséchés face à nous. Néanmoins il n’y a pas de risque zéro face à un deck, et tout peut arriver : une mauvaise Évolution ou une sortie dégeu de votre côté, ou encore une excellente sortie du côté adverse. Bref ça peut très bien se passer, comme au contraire devenir un enfer. Néanmoins j’ai rarement perdu face à eux, merci au nombreux taunt de notre jeu, ainsi qu’au eal très efficace. Donc si on veut vraiment une conclusion : tenez le maximum possible, et ensuite faites vos Évolutions, ainsi vous vous assurez de ne pas avoir de trop mauvaises surprises. Et cela est valable pour les chamans, les voleurs, ainsi que pour les war face.

Reno : comme je l’avait dit dans la description de la liste « chaman : évolution des douves !!! », ils se moquent un peu des créatures que l’on pose, et n’y font que très peu attention. Ce n’est qu’une fois la première Évolution passée qu’ils commencent à vraiment réagir et à essayer de rectifier le tir. Donc les Reno se laissent facilement duper, et croulent très rapidement sous nos gros thons. Néanmoins si vos évolutions se font très facilement contestées, alors là s’est déjà plus compliqué. Le Démo Reno est le plus complexe et pourtant celui qui est le plus facile à vaincre. La raison ? et bien si nos Évolutions nous donnent des taunt, alors s’est fini pour lui. De plus question créatures s’est pas trop ça, et vous avez suffisamment de gestion pour pouvoir tenir face à lui. Néanmoins si vous perdez définitivement le board, alors dans ce cas s’est beaucoup plus compliqué, voir ingagnable. Néanmoins la seule faiblesse du Démo Reno s’est son absence véritable de burst lié au sorts…tout ce que le Mage Reno à. Et s’est pour cette raison que le match-up est plus compliqué. Car son burst peu très rapidement vous pousser, et les mages regorgent de sorts permettant de tuer en quelques tours. Mais bon, pour les mages, il est très difficile pour eux de garder un contrôle total sur board, malgré d’assez bonnes Aoe comme le Choc de flammes, ou même le Blizzard.

Dragon : je considère le match-up dragon à part, car j’aurais très bien pu le mettre avec les Reno et renommez la chose « Contrôle ». Néanmoins le match-up dragon est spécial. En effet, malgré une bonne dizaine de game gagnées dans les environs du rang 16-15, je n’ai pas tardé à me rendre compte qu’après cela devenait beaucoup plus compliqué. En effet, le prêtre dragon ont une excellente stabilité au niveau des créatures et des sorts, et ne doivent donc que très peu se soucier de nos menaces car leur Potion de feu draconique fait vraiment le taf. Sorti de ça, les dragons en eux-mêmes sont compliqués à gérer, et deviennent une vraie plaie à partir du moment où l’on doit envoyer TOUT notre board dans leur gueule. Bon, le match-up n’est pas ingagnable, et au-dessus du rang quinze sont plutôt facile à battre, mais en allant de plus en plus loin dans le ladder, ils deviennent vraiment compliqués à battre. Donc notre vrai moyen de gagner et d’avoir une bonne sortie et une bonne Évolution(dit comme ça sa peut un peu faire peur, mais les bonnes sorties avec ce deck ne sont pas si rares, et les Évolutions sont rarement à chier…sauf quand un petit Anomalus s’invite, ou une Gueule-d'acide, mais ça s’est autre chose^^)

Voilà, comme je l’ai dit plus haut, l’arquétype évolution est un arquétype très intéressant mais pas assez fiable pour passer légende, du moins en ce moment. Malgré ça, beaucoup de joueurs sont passé à côtés de ce formidable deck (pas le mien, l’arquétype en sois) et croient véritablement que les decks évolutions ne peuvent être que mauvais et inintéressant. Pourtant, dès que l’on commence à décortiquer le deck et ses mécaniques, on se rend compte que s’est beaucoup plus complexe que simplement « flood le board pour faire évoluer tout çà et gagner easy ». Même si le principe reste basique, le nombre de paramètres à prendre en compte est immense par rapport à certains decks, et s’est pour cela que je rédige se guide ^^.

Comment on joue le deck ?

https://i.imgur.com/HX07Hjh.png

Alors comme je l’ai déjà dit plus haut, il faut jouer sur un subtil mélange entre agro, mid, et contrôle (dit comme ça je vois que vous êtes perdu ^^). En gros, vis-à-vis des match-up que vous allez rencontrer, votre style de jeu devra s’adapter au deck adverse.

Par exemple un Reno : il ne faut en aucun cas hésiter à être agro face à lui, afin de sortir le Reno le plus vite possible et par la suite lui laisser très peu de possibilités vis-à-vis du eal.

Par contre, contre agro : là il faut jouer très contrôle, afin de limiter les pertes de tempo, et assécher l’adversaire car c’est ça la win condition imbattable du chaman évolution : une fois que votre adversaire à dépenser beaucoup de ressources et qu’il ne lui en reste plus, vos serviteurs ne se font plus vraiment contester, et l’Évolution marque le coup fatal : ils ne peuvent plus rien faire, la machine est lancée et rien ne pourra l’arrêter.

Et enfin contre les deck plus contrôles ou les dragons : essayer de jouer un maximum mid. Si vous voyez une bonne occasion d’agresser faites-le en prenant en compte vos prochain tours ainsi que celui de votre adversaire. En revanche, si vous ne trouvez pas de point d’accroche pour l’écraser le plus vite possible, essayer de l’intimider ou au contraire, de jouer le plus contrôle possible, plus que lui en tout cas.

Ça peut paraître un peu court , mais le chaman évolution laisse place à un niveau de créativité extraordinaire, et votre style de jeu fait partie de cette liberté de créativité. Il n’y a donc pas vraiment de style prédéfinis et s’est pour cela qu’on parle de mélange entre les trois façons de jouer. Le style de jeu de votre deck n’appartient qu’à vous et personne ne pourra le copier à la perfection. Certains chaman évolution jouent de quoi agresser en début de partie, d’autre au contraire misent sur du late-game afin de s’assurer de terminer l’adversaire en cas de mauvaise Évolution.

Explique le pourquoi du comment…de ton deck par exemple :

https://i.imgur.com/rGksfAJ.jpg

Pour donner un aperçu, mon deck se base essentiellement sur le contrôle de la partie, ainsi que le contrôle des grosses menaces grâce au Rôdeur des douves, ou au Maléfice. La Dévolution participe aussi à se contrôle de grosses menaces, parfois un peu plus légères mais tout de même, comme par exemple : les tentencules énervées, ou le Berserker écumant. Mon deck suit la logique des decks évolution, s’est à dire un flood de board avec des créatures à coût important, et statistiques pas énormes, afin de mieux rentabiliser les Évolutions. Les Gangsters, hé ho ! sont l’exemple parfait, ou même l’Araignée du garde-manger, que j’ai choisi de ne pas jouer car je préférais mettre un Auspice funeste pour le tempo, ainsi que le Racketteur de haut vol.

Rien de très original me direz-vous, certes, mais ma version ne ressemble tire son épingle du jeu, du fait qu’elle fonctionne et qu’elle se permet de jouer des cartes que l’on voit très peu, comme justement le Racketteur de haut vol ou la carte mascotte du deck : le Rôdeur des douves. Attention, je ne dis pas que vous devez mettre tout et n’importe quoi dans votre deck, simplement vous pouvez vous permettre d’ajouter des cartes un peu plus originales que dans la plupart des decks, afin de miser sur l’effet de surprise et d’ajouter votre propre patte à votre création.

Anecdote personnelle : je me souviens avoir tester une version token qui misait sur une carte oubliée de tous :Maître des diablotins. Le principe était simple : avoir le maximum de petites créatures et d’envoyer une seconde salve dans la bouche adverse. Le tout était accompagné de Jongleurs de couteaux et de Murlocs aileron-bilieux, ainsi qu'un Chef de guerre loup-de-givre. La liste était beaucoup plus agressive, et je jouais deux Explosions de lave, deux Sans-visage nimbé de flammes, ainsi qu’un Marteau-du-Destin, afin d’être le plus agro possible. La liste était sympa, mais manquais de stabilité, et je n’ai jamais réussi à trouver un bon équilibre en mélangeant agro et Évolution. La liste m’avait quand même aidé à monter rang quinze en une après-midi, en partant du rang vingt. Comme quoi en Évolution, on peut vraiment être plus créatif que dans la plupart des decks actuels.

https://i.imgur.com/90PfRcW.png

Venons-en au fait : comment on construit son deck évolution ?

https://i.imgur.com/GvmVckq.png

Quatre paramètres important à respecter (conception personnelle évidemment ^^) :

1. Basez-vous sur l’Évolution, faites que votre deck tourne autour de cette carte (le tout est de pouvoir vraiment se lâcher et s’amuser plus qu’autre chose ^^)

2. Mettez deux ou trois cartes originales que vous voudriez testez, et qui pourraient bien synergiser avec l’Évolution (ou les Maîtres de l'évolution, car on en parle pas depuis le début, mais ils constituent d’excellentes cartes en chaman évolution^^). Donc soyez créatif et laissez tomber les codes monotones de la création de deck.

3. Assurez-vous d’avoir de qui tenir, en attendant les Évolutions ou les créatures à évoluer. Cherchez donc des cartes qui vous assurent de tenir un maximum de temps.

4. Une fois en jeu, observer les points forts de votre deck, et prenez le temps de modifier la liste : n’en copier pas une à la lettre, ajoutez-y votre patte et votre style de jeu. Et aussi, ce n’est pas parce qu’une carte n’est jamais jouée en chaman évolution, qu’elle ne peut pas être jouée (exemple du Maître des diablotins). Pensez à être original et surprenez vos adversaires afin de s’assurer un maximum de fun (en disant ça j’ai l’impression de faire une pub bon marché pour un jeu de merde ^^).

Ensuite, viens l’heure du test, de la mise à l’eau de votre nouveau bébé. C’est une étape très importante, car vous n’aurez pas meilleur endroit pour voir les forces et les faiblesses de votre deck.

Même si sur Heartstone-deck, certains donnent leur avis sur une liste sans l’avoir testée, vous êtes le seul à véritablement détenir le secret de votre deck. Réfléchissez donc avant d’enlever ou d’ajouter une carte (j’avais par exemple souligner, dans mon esprit, l’absence de pioche, et j’avais ajouté aveuglément un Acolyte de la souffrance à ma liste, sans avoir vraiment assez testé pour être sûr que la carte avait sa place dans le deck, donc ne faites pas comme moi ^^).

Une liste ça se travaille et ça ne se crée pas en quinze minutes du premier coup, pour ensuite directement la partagée comme le « Deck de l’année OMG imbattable !!!! ». Non, Ce n’est qu’au bout de quelques heures de try-hard et de test que vous pourrez estimer si votre liste tien la route ou si elle doit encore être modifiée et testée. Le chaman évolution n’échappe pas à la règle.

https://i.imgur.com/npedagR.jpg

Pour terminer :

Voilà, se petit guide sur le chaman évolution est maintenant terminé. Je sais que le fait que je n’ai pas ajouter les match-up ou les mulligan embêtera certains qui dirons « ouais, s’est pas un vrai guide, t’as pas mis tout ce qu’un guide doit contenir, s’est de la merde ! En plus t’as jamais été légende, et tu veux donner des leçons à des joueurs…tu fais pitié ». Et d’un côté, je ne peux pas vraiment vous donner tort. Je ne suis jamais passé légende, j’ai fait ce guide dans une optique non-compétitive, et je n’ai pas ajouté tout ce qu’un guide doit contenir afin d’être le plus complet possible. Oui, tout cela est vrai. Mais je ne me souviens pas avoir dit que cette version du guide serait inchangeable et que je ne la modifierais jamais. Donc je compte sur vous pour me donner votre avis en commentaire, du moment qu’il est constructif, qu’il soit bon ou mauvais, je prends ^^

J’ai vraiment pris beaucoup de plaisir à rédiger se guide sur mon deck préférer, et je pense qu’il peut servir à beaucoup de joueurs n’ayant jamais touché la formidable mécanique de l’Évolution. Ce guide est la sans prétention aucune et je compte en aucun cas révolutionner Heartstone, ni (pour me répéter) prêcher la sainte parole indiscutable ^^. En espérant avoir pu vous être utile ^^

TrollandGoblin

https://i.imgur.com/QblZWfW.jpg

Autres decks Chaman

Top 5 des decks du moment

TitreAuteurMise à jourCoûtNotecomment
Chaman surcharge Galakrond Nimerya Hier à 15h06 8 480 +3 95 0
Qui veut du poulet? jojogrenier Hier à 12h13 5 860 +1 83 2
Theoricraft chaman quete galakrond (envol des dragons) TITOU1903 Hier à 9h49 15 220 +1 98 3
Shaman Galakrond Dragons [THRYCRFT] Skaarl Hier à 13h09 13 740 +1 78 0
Agent spécialisé BILL734 04 déc. 2019 à 23:53 8 820 +1 154 0

Commentaires