Héros Prêtre Hearthstone

Icone Prêtre Hearthstone[HSFR - FUN] Central Hospital

Résumé : Deck prêtre comportant uniquement des cartes de bases. Toute une équipe médicale au service... d'elle-même.
Auteur Krimssone
Création 10 mai 2014
Mise à jour 11 mai 2014
Format Icone standard HearthstoneStandard
Type Aucun
Coût 0
Note
...
Vues 6 546
Favori
BBcode
logo Battle netExporter
Exporter vers Hearthstone

Testeur de main

Liste des cartes

Cartes neutres (15)

Carte Type Mana
2Docteur vaudouServiteur1
2Ingénieur noviceServiteur2
2Clerc du Soleil briséServiteur3
2Grizzly FerpoilServiteur3
2Inventrice gnomeServiteur4
2Maître-bouclier de Sen'jinServiteur4
2Soigneuse sombrécailleServiteur5
1Champion de HurleventServiteur7

Statistiques

Courbe de Mana
0
1
2
3
4
5
6
7+
Type de cartes

Description

Introduction


Dehors, c'est la crise, les épidémies mortelles règnent en ce bas-monde, la population hearthstonienne est aux abois, seule une petite communauté d'irréductibles résiste. La populace se presse devant les portes de leurs locaux, le fameux Central Hospital. Mais ce que ne savent pas tous ces mécréants, c'est que les portes sont closes, et entendent bien le rester.

Avantages:

  • Gratuit !
  • Stable
  • Gros moteur de pioche
Inconvénients :
  • Si les cartes ne sortent pas, serrez les fesses ! Ou les dents
  • Tendou contre les agros qui rushent.

Les cartes clé


Clerc de Comté-du-Nord
Soigneuse sombrécaille
Champion de Hurlevent >>> le finish

Comment jouer le deck ?


Ce deck prêtre est plutôt Mid-late. Mettez le verrou et purifiez le monde extérieur, grâce à toute l'équipe de Central Hospital.

Félicitations, vous êtes le nouvel administrateur du Central Hospital. Les membres de notre établissement n'obéissent qu'à une seule loi, celle du serment d'Hypocritus, un prêtre de Chansus depuis longtemps disparu. Le serment est simple : Jamais tu ne soigneras quelqu'un d'autre que toi.

LE SERVICE DE SÉCURITÉ
Le Central Hospital est un sanctuaire où ne doivent jamais pénétrer les mécréants. Pour ce faire, il est important de garder les portes closes grâce à l'équipe de sécurité. Celle-ci se compose de 2 vigiles . Ces-derniers ont passé de longues heures à dresser leurs Nounours d'attaque . Ils ont l'air sympas comme ça, mais en fait non. Si quelqu'un veut forcer l'entrée pour voler les remèdes et autres potions miracles en stock, c'est eux qui entreront en action.
Alors certes, quand on est prêt à tout pour se soigner, comme vous vous en rendrez compte, il est probable qu'on ne soit pas dissuadé par les gardes postés à l'entrée. Parfois, de véritables bandes organisées se pointent. Aussi nos vigiles ont dernièrement été équipés de Tazzer de Chansus . Plus d'un est rentré méditer chez lui, quand à sa réelle envie de vouloir pénétrer dans notre havre de paix. Le désespoir amène les malades à s'allier avec toutes sortes de brutes épaisses. La charte de l'hôpital encourage dans ces cas-là, à faire montre d'un peu plus d'autorité. Aussi nos vigiles et leurs nounours sont autorisés à distribuer des bourre-PIF et pour les plus dangereux, des bourre-PAF .

Comme personne ne rentrera dans vos locaux, voici une description des lieux et du personnel médical qui travaille d'arrache-pied pour se préserver des méfaits extérieurs.

LE PERSONNEL MÉDICAL

Au premier étage, la cellule de recherche, elle se compose des internes Hataway et Lewis . En général, ils peuvent donner un coup de main aux docteurs de permanence si ceux-ci ont quelques problèmes à entrevoir une solution.

Au même étage, les docteurs Benton et Carter . Ils conduisent la branche recherche. Un peu bad boys sur les bords, ils ne rechignent jamais à se joindre aux vigiles quand il s'agit de savater les mécréants qui veulent passer les portes.

Aux sous-sols, loin de tout regard, œuvrent les Dr Ross et Greene . Peu appréciés de leur collègues, à cause de leurs méthodes peu orthodoxes. Ils sont foncièrement adeptes de l'acupuncture dans des poupées à l'effigie de leurs patients. Les mal-aimés de la bande.

Au deuxième, le service pharmacologique. Besoin d'un petit coup de fouet ? Dr Sheperd et House seront toujours prêts à vous aider. Effectivement, ils ont testé à de nombreuses reprises leurs propres décoctions et ont depuis peu subi une altération qui est venu prouver au monde entier, qu'au central Hospital, la théorie des genres n'a pas lieu en nos murs.

Au troisième, le bloc opératoire. Ici l'équipe fonctionnent en synergie pour le salut du personnel de l'établissement. Les Dr Grey et Dr Quinn , assistées des aides soignantes Béa et Clara sont les stars de l'hosto. A elles quatre, elles ont accompli des miracles. Béa et Clara aiment, lors de leurs moments de pause, calmer les esprits échauffés qui se pressent sur le perron. Les malades sont tristes, et c'est à grands coups de blagounettes qu'elles viennent les calmer. Après deux/ trois calembours plutôt lourds, en général, ils repartent. Attention, les Dr Gery Et Quinn ont toutes les deux subi des drames dans leur vie, aussi, toute l'équipe est solidaire quand il s'agit des les protéger, physiquement et moralement.

Au quatrième, c'est la pharmacie. Quand la maladie s'infiltre dans nos murs, il n'est pas rare que nos vaillants docteurs viennent se soigner en piochant ici et là, des remèdes ou autres potions miracles .

N'oublions pas que le monde extérieur en veut au Central hospital, le serment d'Hypocritus, la politique du lieu peut parfois amener une foule véhémente et extrêmement violente à vouloir passer en force et en nombre. C'est pourquoi un sacré système de sécurité dernier cri a été installé sur les toits. Il fait double emploi : Il purge l'intérieur de tout virus et disperse (voire éparpille façon puzzle) les hordes de mécréants.

Avant de présenter le directeur, je ne peux pas ne pas vous présenter la terrible machine qui a été installé au cinquième étage. Le Lobotomisateur . Créé par le directeur, suite à l'infiltration d'un malade (terriblement vindicatif) que l'équipe de sécurité ne pouvait maîtriser. Il fut invité à se coucher tranquillement. On lui fit croire qu'il serait soigné, mais fort heureusement, on lui réduit le cerveau à l'état de pulpe et on le renvoya casser les voyous avec qui il s'était amené. Même s'il est en parfait état de marche, il faut attendre un certain temps que le lobotomisateur chauffe avant de pouvoir l'utiliser.

Enfin, quand l'équipe est au bord de la crise de nerfs, touché par des cochoncetés virales ou quand il s'agit de booster le moral de tout le monde, fort de son charisme, le directeur, le Dr Fatalis descend du sixième étage pour haranguer les troupes. En général il commence toujours ses discours par "Contempler la ". Bref, vous connaissez la suite.

Et n'oubliez pas, en tant qu'administrateur du Central Hospital, grâce à votre pouvoir de soin, il vous faudra régulièrement rappeler à vos troupes que le serment d'Hypocritus est la seule vraie lumière s'ils veulent survivre aux hordes de malssort.

Autres decks Prêtre

Top 5 des decks du moment

TitreAuteurMise à jourCoûtNotecomment
Le retour des morts Version 2 Jrm26Gaming 16 sept. 2019 8 600 +1 381 0
Le retour des morts !!!! Jrm26Gaming 16 sept. 2019 10 000 +1 206 3
Le retour des fouines de la mort Gabbuster 10 sept. 2019 10 680 +1 111 0
WalkingDead Vachequirit 10 sept. 2019 11 480 +1 310 0
Prêtre silence bras de fer Skaarl Hier à 17h19 1 500 +0 115 0

Commentaires