Héros Paladin Hearthstone

Icone Paladin HearthstonePaladin Contrôle, mise à jour GvG (Guide complet)

Résumé : Pour mon premier deck sur ce site, j'ai décidé de vous proposer un guide du paladin contrôle (taunt+heal) qui possède un très bon winrate sur la méta actuelle
Auteur Uther
Création 11 nov. 2014
Mise à jour 30 janv. 2015
Format Icone libre HearthstoneLibre
Type Aucun
Coût 8 380
Note
...
Vues 33 656
Favori
BBcode
logo Battle netExporter
Exporter vers Hearthstone

Liste des cartes

Cartes Paladin (15)

Carte Type Mana
1HumilitéSort1
2
Mini-robot blindé
Serviteur2
1
Sceau de Lumière
Sort2
2Garde-paix de l'AldorServiteur3
2Championne en vrai-argentArme4
2ConsécrationSort4
2ÉgalitéSort4
1Gardien des roisServiteur7
1Imposition des mainsSort8
1Tirion FordringServiteur8

Cartes neutres (15)

Carte Type Mana
2Pyromancien sauvageServiteur2
2Acolyte de la souffranceServiteur3
1Chouette bec-de-ferServiteur3
2Maître-bouclier de Sen'jinServiteur4
1Chasseur de gros gibierServiteur5
2
Crache-vase
Serviteur5
1Kodo déchaînéServiteur5
1
Robot de soins antique
Serviteur5
1Cairne Sabot-de-SangServiteur6
1
Dr Boum
Serviteur7
1AlexstraszaServiteur9

Statistiques

Courbe de Mana
0
1
2
3
4
5
6
7+
Type de cartes

Description

Introduction

Le principe avec ce deck va être très différent selon l'adversaire :

-Contre aggro on va devoir subir le début de partie et tout se joue en milieu de partie. Si on arrive à se stabiliser, la partie est finie, l'end game est ultra favorable, entre les soins et les provocations, aucune chance pour l'adversaire de s'en remettre. Si on arrive pas à stabiliser... ben on se retrouve à 0 pv et la partie est finie aussi

-Contre contrôle on va prendre son temps et éliminer toutes ses cartes une à une en essayant de prendre doucement le board, sans jamais trop se développer en cas de clean.

Avantages:

  • Deck peu joué en ladder qui reste pourtant très compétitif
  • Dans une méta peuplée de chasseurs et de guerriers pour les contrer, ce paladin a tout à fait sa place
  • Permet de gérer beaucoup de grosses créatures pour très peu de mana et de se sortir de situations très difficiles grâce aux soins.
Inconvénients :

  • Match up très délicat contre zoo

Les cartes clé


Presque toutes les cartes sont fondamentales :

-On a d'abord le coeur du deck composé des provocations : Maître-bouclier de Sen’jin , Crache-vase , Marche-soleil et Tirion Fordring . Pas à réfléchir on met toutes les provocations jouables possibles.

-Ensuite les soins qui permettent de survivre : Une seule Lumière sacrée puisqu'il s'avère que c'est suffisant et qu'il n'y a pas la place d'en mettre une autre, deux Gardien des rois qui apportent le même soin que la Lumière sacrée mais on se rend compte que le fait qu'ils permettent de se battre pour la table en même temps les rend complètement indispensables. On trouve ensuite Imposition des mains qui est assez difficile à placer, on va la sortir quand l'adversaire n'aura rien pu faire d'autre que d'essayer de gérer notre table, quand on a rien d'autre à jouer, simplement besoin de cartes ou que c'est le seul moyen de survivre. Enfin Alexstrasza joue un double rôle : contre aggro elle permet de mettre un point final à la partie quand l'adversaire aura mis toutes ses forces dans la bataille dans un dernier élan et contre contrôle elle permet de compenser le manque de force de frappe. Le côté amusant c'est que l'arme Tirion Fordring permet justement de mettre les 15 dégâts manquants lorsque la lutte pour la table ne permet pas de taper dans la face, dans ce cas c'est nous qui mettons la pression.

-Les autre cartes servent à la gestion de table, on a Égalité qui combine avec Consécration et Pyromancien sauvage , à utiliser au bon moment, car il n'y en a que deux dans le decks. La Consécration seule ou le Pyromancien sauvage permettent parfois aussi d'aider à nettoyer la table mais il faut faire attention à bien garder quelque chose pour déclencher Égalité .
Pour gérer des gros serviteurs on va se servir du Garde-paix de l’Aldor ou de Humilité , éventuellement combinés avec le Kodo déchaîné , qui est notamment indispensable quand il s'agit de Ragnaros, seigneur du feu puisqu'il continue à taper à 8 malgré son attaque de 1. De manière générale il est préférable de tuer le serviteur humilié puisqu'on est jamais à l'abri d'un silence.
La Championne en vrai-argent est également une carte indispensable, il en faut deux sans hésiter, elle apporte le soin qui va parfois nous sauver et constitue un des seuls moyens de gérer le début de partie, c'est pour ça qu'on préférera avoir la pièce, pour la sortir un tour plus tôt.
Puisqu'il est difficile de se passer d'un silence, j'ai mis un Brise-sort dans le deck, je le trouve légèrement mieux que la chouette puisqu'on va pas forcément se focaliser sur le coût en mana de la carte et il a quand même plus de présence sur table que la Chouette bec-de-fer , même si selon les préférences de chacun il est tout à fait possible de jouer l'un ou l'autre.
Enfin, comme il faut de la pioche autrement que via l'imposition des mains, les deux Acolyte de la souffrance sont indispensables, ils permettent de gérer un peu le début de partie puisque l'adversaire va souvent essayer de nous le tuer d'un coup pour éviter qu'on pioche trop. Dans ce cas il joue comme un soin d'au moins 3 et sinon il va pouvoir gérer des rampantes, tisseuses, gnome lépreux, amasseurs de butin... Avec les tokens, il permet aussi de faire une Consécration plus efficace.

Les autres cartes sont plus dépendantes de la méta :
-Le Chasseur de gros gibier est une réponse facile aux gros serviteurs si on n'a pas de quoi le gérer autrement, il constitue une réponse de plus.
-Harrison Jones est génial contre les chasseurs, chaman et guerrier, il a donc sa place en ce moment dans la méta, mais d'autres choix pourraient être faits.

Cartes qui pourraient venir s'intégrer dans le deck :

-Si la méta devait tourner plus au contrôle, il pourrait être bien de mettre Ysera . Elle a souvent tendance à se faire one-shot, mais elle nous fait en tout cas tirer une carte et ça laisse une chance de plus à Tirion Fordring de faire le boulot. Si elle arrive à rester quelques tours elle assure quasiment la victoire à elle toute seule.

-Sylvanas Coursevent est aussi jouable mais on n'a rien dans le deck pour la déclencher nous même quand on le veut, donc elle représente une gêne que l'adversaire doit gérer, mais on dispose de pas mal d'autres menaces. Elle aurait sa place si on devait en venir à enlever Harrison Jones .

-Ragnaros, seigneur du feu souvent très fort, mais son côté aléatoire est assez frustrant parfois. Malgré tout il est un des premiers candidats pour prendre une place qui devrait se libérer.

-Horreb : Son utilité est de contrer un Commissaire-priseur dissimulé ou un combo du druide. C'est pas négligeable, mais son inclusion dépendra de la méta.

-Il serait aussi possible de jouer le Baron Geddon qui ferait un sort de zone supplémentaire, mais je pense que les consécrations et égalités sont suffisantes et en général il a une présence trop faible sur table. Enfin il serait notre seule cible potentielle pour un Chasseur de gros gibier adverse dont on préfèrerait qu'il reste une carte morte.

Remplacements possibles :


Tous ces changements font perdre de la qualité au deck mais permettent de le jouer quand même s'il vous manque des cartes.

-Chasseur de gros gibier par une deuxième Humilité . On perd la présence sur table et on laisse la créature adverse survivre, mais ça me semble être ce qui s'en approche le plus.

-Imposition des mains : c'est une carte qu'on ne va pas jouer toutes les parties, si elle manque on s'en remettra surement, mais comme il est difficile de trouver un remplaçant à la pioche qu'elle représente, on va plutôt mettre une autre Lumière sacrée à la place

-Alexstrasza : son cri de guerre est irremplaçable, s'il faut jouer quelqu'un d'autre à la place ce sera donc forcément uniquement pour la présence sur table, on peut donc imaginer pas mal de "gros" serviteurs, l'Ogre rochepoing , le Champion de Hurlevent pour booster les tokens, voire même un Géant des montagnes ou une légendaire de votre collection.

-Harrison Jones : il est joué uniquement pour son cri de guerre, on peut donc sans souci mettre un Limon des marais acide à la place.

-Tirion Fordring : Le noeud du problème... Si vous ne l'avez pas le deck en sera grandement appauvri. C'est vrai qu'il risque de se faire one-shot, mais le but est justement de faire consommer à l'adversaire ses removals sur autre chose, comme Alexstrasza . On peut donc le remplacer comme Alextrasza par un autre gros, mais ce serait très dommage.

Comment jouer le deck ?


Comment se déroulent les parties?

En principe pendant les premiers tours on va simplement poser un token et lorsque ce sera possible on le tradera. Attention à ne pas en poser lorsque l'adversaire a un Acolyte de la souffrance ou un Clerc de Comté-du-Nord sur table.
Ensuite il faudra rattraper le retard à l'aide de la Championne en vrai-argent , de Consécration ou de Pyromancien sauvage +Égalité . Et on commence à poser des provocations pour empêcher l'adversaire de trop nous taper dessus.
A ce stade il faut vraiment essayer d'optimiser le mana, au tour 6 il vaut mieux jouer Maître-bouclier de Sen’jin +token que un Crache-vase tout seul.

La suite se joue toute seule, une fois qu'on est stable on commence à se soigner à prendre plus sérieusement la table (en restant prudent en cas de clean adverse). En général on gagne la partie en posant Alexstrasza (le soin met fin aux ambitions du deck aggro et l'attaque met le deck contrôle en grande difficulté) et Tirion Fordring .

Match-ups courants :

-Chasseur : match up assez favorable
Le début de partie va être très dur. Si vous avez la pièce vous êtes déjà content, il ne pourra pas buffer un Fossoyeur au tour 1 et vous pourrez sortir la Championne en vrai-argent au tour 3. L'avantage est que le chasseur aura du mal à dépasser toutes les provocations qui vont venir et les soins vont nous permettre de rester dans la partie. Faire bien attention à ne jamais déclencher un Piège givrant avec une provocation (sauf dans de très rares occasions ou cela permettra de la soigner si elle est déjà bien amochée), essayer de plutôt givrer un token, un Acolyte de la souffrance ou un serviteur avec cri de guerre.
Sauf cas de force majeure il ne faut pas déclencher le Piège à serpents sans avoir de sort de zone derrière (en revanche il est très intéressant de déclencher le piège juste avant le sort de zone, même si on aurait préféré jouer autre chose). En cas de doute, un coup de token dans la face permet de connaître le secret (vu que le secret influence la façon dont on va jouer il est très important de savoir rapidement de quoi il s'agit)

Comptez les Ordre de tuer , une fois qu'ils sont passés on connaît le résultat, c'est le moment de sortir Alexstrasza pour finir la partie.

Mulligan : Croq’zombie , Championne en vrai-argent , Maître-bouclier de Sen’jin , Acolyte de la souffrance et Consécration ou Égalité +Pyromancien sauvage si on a les deux. En cas de bonne main de départ, on peut garder Harrison Jones .

-Guerrier contrôle : Match up favorable
Le début de partie sera lent des deux côtés, ce qui fait les affaires de chacun. Ce match up est censé être quasiment autowin, mais j'avoue que pour moi c'est souvent une lutte, même si son issue est plus souvent heureuse. On garde nos soins en main et le Chasseur de gros gibier ou Humilité en main pour gérer Alexstrasza . Il faut aussi surveiller le combo avec Grommash Hurlenfer qui met 12 dégats pour 10 mana (et se garder quelque chose pour le gérer s'il est joué autrement que pour aller au kill). Le silence sera parfait pour Sylvanas Coursevent , Cairne Sabot-de-Sang , Grommash Hurlenfer ou un Acolyte de la souffrance .
Une fois ces deux grosses menaces gérées, on attend tranquillement de le tuer à petit feu, dégats après dégats ou à la fatigue qu'il rejoindra avant nous.

Mulligan : Championne en vrai-argent , Crache-vase , Acolyte de la souffrance , Harrison Jones et des AOE

-Guerrier OTK : Très favorable

Le deck est très similaire du guerrier contrôle, mais sa win condition est très différente, ce qui va changer notre stratégie : il cherche à jouer un Worgen déchaîné avec Charge . Il est donc énormément embêté par les provocations. Il faudra utiliser nos soins régulièrement pour rester haut en vie et hors de portée du combo.
Pour faire la différence entre les deux decks, il faut essayer de repérer une Rage intérieure , un Worgen déchaîné , Inventeur gnome ou Amasseur de butin .

Au mulligan on cherche la Championne en vrai-argent , l'Acolyte de la souffrance , le Maître-bouclier de Sen’jin , le Crache-vase et éventuellement déjà une Lumière sacrée . On peut garder Harrison Jones .

-Zoo : Le match-up le plus difficile

Le zoo agresse vite et fort comme le chasseur, mais il repeuple trop vite la table et peut souvent gérer nos provocations assez facilement grâce au Sergent grossier , au Nain sombrefer ou au Feu de l’âme .
La clé va être d'arriver à jongler entre les clean de board et les provocations pour ne pas lui contester la table le plus possible, il ne faut rien lui laisser et espérer survivre jusqu'à ce qu'il se tue lui même.

Mulligan : Croq’zombie , Championne en vrai-argent , Maître-bouclier de Sen’jin , Acolyte de la souffrance , et Consécration ou Égalité +Pyromancien sauvage si on a les deux.

-Handlock : Quasi gagné d'avance

Quand le démo en face ne joue rien au tour 1 vous pouvez déjà souffler. Si il pioche au tour 2 vous êtes ravi. Le problème est que le mulligan est pas le même et dans le doute on va toujours mulligan pour un zoo.
On va pouvoir humilier les géants, silence les Drake du Crépuscule et lorsqu'il va trop abuser sur la table (comme le double Géant de lave avec provocation) on va la raser et il n'aura plus que ses yeux pour pleurer. Le Chasseur de gros gibier va faire un boulot énorme, et si vous arrivez à gérer un géant ou un drake sans consommer ce genre de cartes clés, c'est plié.
Une fois les 4 géants passés la seule menace sera Seigneur Jaraxxus . S'il a une chance de gagner, ce sera avec cette carte, mais normalement Jaaraxxus n'a que 15 pv, ce qui sera assez facilement fait avec Porte-Cendre ou ce qu'on a réussi à garder sur la table et il devrait rester assez de removals pour gérer les quelques infernaux qu'il aura le temps de poser avant de mourir.

Mulligan : Chasseur de gros gibier , Humilité , Garde-paix de l’Aldor , Brise-sort , Égalité .

-Miracle Match up difficile

Les soins seront inutiles contre le miracle qui va continuer à nous agresser. Sans Horreb, on rique d'être obligé de claquer une égalité pour son commissaire. Notre espoir sera de poser assez de provocations pour vraiment l'embêter, mais c'est pas gagné d'avance.

Mulligan : Championne en vrai-argent , Maître-bouclier de Sen’jin , Harrison Jones , Acolyte de la souffrance

-Druide : Plutôt favorable

Le druide aura certaines armes à faire valoir, il nous disputera la table et tous nos tokens mourront au premier balayage venu. Il faudra surveiller de rester hors de portée de la combo (14 dégats+2 par serviteur présent sur table). Cependant il devrait s'épuiser plus vite que nous. Ses quelques grosses menaces pourront être humiliées et nos provocations nous permettent d'attendre qu'il décide de poser 3 ou 4 serviteurs sur table avant de la raser.

Mulligan : Championne en vrai-argent , Maître-bouclier de Sen’jin , Acolyte de la souffrance

-Prêtre contrôle

Pour être honnête je saurais pas trop dire ce qu'il en est. Tirion sera souvent une carte morte à cause du contrôle mental et il faudra éviter que les acolytes se fassent voler par la Prêtresse de la Cabale . Sinon les deux decks essayeront de contrôler une table qu'aucun des deux ne souhaite forcément prendre. Si on s'étend trop on se fera vide la table par la Prêtresse auchenaï +Cercle de soins .
La clé pour nous résidera souvent chez Alexstrasza en mode offensif, qui obligera le prêtre à la gérer et nous donnera ensuite la possibilité de l'agresser avant qu'il ne puisse trop se soigner.

Mulligan : Championne en vrai-argent , Maître-bouclier de Sen’jin , Acolyte de la souffrance

-Prêtre râle d'agonie : Match up favorable

On se retrouve dans une situation qui ressemble à celle du chaman, il va nous mettre beaucoup de serviteurs, mais son agression sera moins violente que celle du zoo et il aura plus de difficultés à refaire sa main. La clé sera de l'empêcher de piocher via le Clerc de Comté-du-Nord et de garder un bon contrôle de table. Comme d'hab, les provocations et le soin devrait permettre de bien le gérer.

-Chaman : Match up Favorable

Il est assez similaire au zoo dans son contrôle de table, mais la grande différence est qu'il n'agresse pas, ses serviteurs vont servir pour vous gérer la table. Ce qui nous donne la possibilité de l'épuiser car il devra utiliser beaucoup trop de ressources pour détruire un à un nos provocations et si on parvient à placer nos AOE au bon moment il aura du mal à s'en relever. On humiliera l'Élémentaire de feu , et lorsque les deux Esprit farouche seront gérés et le Marteau-du-Destin rangé au musée la partie sera pliée.

Mulligan : Croq’zombie , Championne en vrai-argent , Maître-bouclier de Sen’jin , Acolyte de la souffrance et Consécration . On peut même se permettre de garder Harrison Jones .

-Mage frost : Quasi-gagné d'avance

Pour le mage frost, ce deck ressemble beaucoup au guerrier contrôle. Son plan est de jouer Alextrasza et ensuite de finir en 2 tours avec des sorts.
Nos provocations ne servent à rien, mais les soins désespéreront l'adversaire qui n'arrivera jamais à finir.

La partie sera longue, mais la victoire quasi assurée. Au mulligan gardez le Brise-sort pour l'Auspice funeste , une carte de soin, on peut même se permettre de garder Imposition des mains et de quoi gérer Alexstrasza (Humilité , Garde-paix de l’Aldor ou Chasseur de gros gibier ) et Archimage Antonidas (Égalité ).
Ne jamais utiliser de soin avant Alexstrasza .

-Mage aggro : Match up favorable

Le mage aggro commence un peu à l'image du zoo, par une agression rapide. Cependant, là où le zoo utilise la pioche pour tenir le rythme en milieu de partie, le mage aggro va devoir se retrancher derrière des sorts pour nous finir. Les provocations seront donc utiles pour stopper l’hémorragie de début de partie et une fois que ce sera fait, les soins serviront à se mettre hors de portée des sorts. Même si le mage n'aura pas de bon moyen de nous nettoyer la table (à part un Choc de flammes qui n'emmènerait que peu de nos serviteurs), il vaudra mieux rester prudent et se soigner plutôt que de poser tous les serviteurs possibles.
En principe on devra avoir assez avec nos serviteurs et sorts pour gérer sa table, la championne servira donc en début de partie pour se stabiliser et ensuite il faudra taper dans la face pour bénéficier à plein du soin.

Mulligan : Croq’zombie , Championne en vrai-argent , Maître-bouclier de Sen’jin , Acolyte de la souffrance , et Consécration

-Mirror : Forcément équitable

Contre les autres paladins contrôle, ça se jouera à qui a la meilleure sortie, on va essayer de garder la championne et l'acolyte. Il faudra penser à garder nos réponses pour ne pas les gaspiller. Il y a de bonnes chances que ça se joue à la fatigue, il n'est donc pas forcément intéressant de jouer l'Imposition des mains si on peut s'en passer.

Changement effectué

-1 Kodo déchaîné ; -1 Marche-soleil ; +2 Croq’zombie

Explication : Quand on rencontre autant de decks aggro, le Croq’zombie permet vraiment de couper la sortie adverse directement et pallie au manque d'early game.

La chouette remplace le brise sort car en ce moment on a besoin de réagit vite et la présence sur table de la 4 3 est finalement très faible, la chouette paraît bien plus adaptée.

Arrivée de GvG

Donc les cartes à intégrer :
Troggzor le Terreminator qui est absolument génial... quand il est posé sur une table vide, si possible derrière une provocation. On a beaucoup de cartes qui permettre de reprendre l'avantage, comme Tirion, celle-ci n'en fait pas partie, on la joue quand on commence à refaire surface pour complètement bloquer l'adversaire.

Robot de soins antique : Inutile de le préciser, un soin de 8 on prend, reste à savoir ce qu'il faut enlever pour et si il faut en mettre 2.

Dr Boum : Parce que c'est mieux qu'une 9 9 pour 7, quand on est en retard sur la table, ça permet de revenir de façon très efficace. Par contre j'ai pas cette carte, donc je pourrais pas vous dire si elle fonctionne bien dans le deck ou non (avis aux chanceux qui ont pu l'avoir :p)

En revanche, le régiment de bataille et l'intendant n'ont pas leur place, j'ai du mal à voir comment les jouer ici, quel rôle ils peuvent remplir. Bolvar est une carte uniquement offensive et au tour 5... ben on a pas besoin de ça, tout simplement.

Donc pour inclure ces 3 cartes, on peut enlever le marche soleil, après en avoir enlevé un, il se révèle à chaque fois assez faible pour son cout. Harrison semble moins utile qu'auparavant, j'ai donc fait le choix de l'enlever aussi. Le plus dur c'est pour le robot, je pense qu'il peut prendre la place de l'imposition des mains, du moins c'est ce que je vais essayer pour l'instant, parce que parfois c'est juste trop lourd de jouer imposition et même si on aurait besoin de se soigner, on a pas le temps. Contre les decks contrôle où ça se joue à la fatigue, on a pas forcément envie de piocher plus que ça.

Donc au final ça donne :
-1 Harrison Jones ; -1 Marche-soleil ; -1 Imposition des mains

+1 Dr Boum ; +1 Troggzor le Terreminator ; +1 Robot de soins antique .

Edit : Suite au commentaire de Kroma, il apparaît plus justifié de mettre un Sceau de Lumière à la place de la Lumière sacrée puisqu'il apporte plus de polyvalence, notamment contre aggro

Suite au prochain épisode pour les changements GvG, hésitez pas à commenter !

Nouvelles réflexions sur le deck (30/01/2015)

1 : Finalement Troggzor le Terreminator est un peu une déception, il est beaucoup trop lent.
2 : J'ai pensé à enlever le Kodo déchaîné à cause de toutes les cibles inutiles (araignées spectrales...), mais malgré tout il est très pratique contre contrôle quand il s'agit de finir un gros thon humilié.
3 : Certaines cartes seraient très sympa à ajouter --> Imposition des mains (il s'avère qu'avec seulement deux acolytes, la pioche est insuffisante), Cairne Sabot-de-Sang (pour avoir une vraie gros menace late game de plus), Marche-soleil (parce que le concept du deck c'est les taunt et qu'on a besoin de t6)
4 : Il ya un gros problème au niveau de la courbe de mana : Trop de t7, et pas de t6.
5 : Les deux Croq’zombies sont très génants contre contrôle et avec le nerf du Fossoyeur , les decks aggros devraient nous laisser le temps de jouer les Mini-robot blindés

Pour résoudre ce problème, je pense qu'enlever Troggzor le Terreminator et un Gardien des rois réduira la surpopulation au t7 et ca laisse de la place pour rajouter Cairne Sabot-de-Sang et Imposition des mains

En faisant ces changements, on perd un soin, mais on le remplace par un autre ; on perd de la présence sur table, mais on la remplace également avec Cairne Sabot-de-Sang ; et enfin on gagne de la pioche. Contrairement a ce qui est dit plus haut, la pioche va être utile, car on joue quelques cartes qui sont mauvaises au niveau du card advantage si on les pioche pas au bon moment (Croq’zombie , humilité...) et on va être amené à jouer des cartes en ealy game, on peut plus se permettre de jouer des token aux 3 premiers tours, donc on a la main moins pleine et il faut avoir plus de possibilités de la remplir par la suite.

Autres decks Paladin

Top 5 des decks du moment

TitreAuteurMise à jourCoûtNotecomment
MURLOC WinaaS 04 juil. 2020 8 380 +0 68 0

Commentaires